Nox Oculis


Étoiles montantes / Mario Tessier. -- Astronomie-Québec, 8(3), automne 1998, in Québec science, 37(2), octobre 1998, page 3.


Régulièrement, des desseins, toujours plus douteux les uns que les autres, sont mis de l'avant par des sociétés de marketing ou, pire, par des agences spatiales en mal de liquidités, dans le but d'exploiter un ciel déjà menaçé par une pollution lumineuse envahissante. Ainsi, on a vu des plans pour lancer en orbite d'énormes banderolles sur lesquelles on aurait pu lire des slogans publicitaires ou voir des marques de commerce. Le plus récent projet en la matière, mis de l'avant par certains savants russes, consiste à satelliser de gigantesques miroirs solaires destinés à éclairer des villes de l'hémisphère nord, dont Londres, Bruxelles, Francfort et Montréal (The Gazette, 22 juillet 1998).

D'autres tentatives pour illuster le ciel sont cependant plus modestes et plus méritoires. Des Australiens, en vue de célébrer les prochains Jeux Olympiques qui se dérouleront à Sydney en l'an 2000, cherchent à se doter d'un nouveau drapeau national, et, par l'occasion, s'affranchir définitivement de l'Union Jack et de ses connotations coloniales. À cette date, les quatre drapeaux finalistes, sur les 3 000 reçus, ont néanmoins tous un symbole en commun : la constellation de la Croix du Sud (site de l'Ausflag : http://www.ausflag.com.au/). Ainsi nos amis antipodistes du Commonweath préfèrent-ils se définir à la face des autres nations du monde par les étoiles qui brillent au-dessus de leurs têtes que par les clichés habituels : kangourou et boumerang... castor et feuille d'érable...

Un rapide coup d'oeil sur les emblèmes vexillaires (du latin vexillarius, étendard) du globe nous montre par ailleurs que les symboles astronomiques sont visibles sur près de quatre-vingts drapeaux nationaux. En effet, on trouve les étoiles sur les pavillons des plus grands pays, tels les États-Unis et la Chine, comme des nations minuscules, tels la Grenade et les Îles Marshall.

La Lune, généralement représentée par son croissant, est fort populaire sur les bannières des pays islamiques, où le croissant constitue un emblème de la foi musulmane. L'observation du premier croissant lunaire y est d'ailleurs d'une importance capitale pour le calendrier et l'application des fêtes religieuses. On le remarque sur les drapeaux de l'Algérie, de la Mauritanie, de la Tunisie, et de la Turquie. Le croissant est souvent accompagné d'une étoile, en mémoire, selon la tradition, de la conjonction de la Lune et de Vénus qui se produisit dans le ciel du matin du 23 juillet 610, la nuit où le Prophète Mohammed reçut sa première révélation d'Allah.

Le Soleil est manifeste sur plusieurs drapeaux autour du monde : en Amérique du Sud avec l'Argentine et l'Uruguay, en Afrique avec le Malawi et la Namibie, en Asie avec le Kazastan et le Kurgistan, en Extrême-Orient avec le Japon, le pays du Soleil levant, et Taïwan, et, notamment, dans des nations insulaires comme les Philippines, le Kiribati, et Antigua, sur lesquels on dépeint un soleil sur les flots.

Certains drapeaux se démarquent par leur originalité : le pavillon du Tuvalu exhibe une série d'étoiles évoquant la Voie lactée, celui du Brésil arbore une sphère céleste comportant les constellations australes. Le drapeau portugais, quant à lui, affiche une sphère armillaire, sans doute pour immortaliser le souvenir des glorieux voyages circumterrestres qui enrichirent ce pays à l'époque des grandes découvertes.

Ces morceaux de toile flottant au vent que constituent les drapeaux symbolisent les espoirs et les idéaux des citoyens d'une nation ou d'un pays. L'idée est réconfortante d'y distinguer encore les étoiles. Même si elles disparaissent progressivement à notre vue, sous l'assaut d'un éclairage nocturne sans cesse grandissant, elle n'en demeurent pas moins présentes sous forme de signes.

Et plus que les figures qui apparaissent sur ces emblèmes, la nécessité de lever les yeux pour les regarder est elle-même un rappel des choses célestes et des aspirations que nous y attachons.


Étoiles et toiles

Les symboles astronomiques suivants sont employés dans plusieurs drapeaux. En voici quelques exemples.


| Page d'accueil | Articles | Page précédente | Page suivante | Bibliographie | Glossaire | Hyperliens |

© 1998-2002. Mario Tessier - Tous droits réservés.
Adresse URL : http://pages.infinit.net/noxoculi/aq-article19.html