Nox Oculis


Le montreur d'étoiles / Mario Tessier -- Astronomie-Québec 8(4), hiver 1998-1999, in Québec science, 37(4), décembre 1998-janvier 1999, page 15.


Fiche signalétique

Titre   : Balade à ciel ouvert
Configuration minimale : 486 DX/33 Mhz ; 8 Mo de RAM (16 Mo recommandés) ;
	écran 640X480, 256 couleurs ; souris ; lecteur de cédérom double 
	vitesse ; 2 Mo d'espace sur le disque rigide ; carte de son 16 bits 
	indispensable ; Windows 95
Auteur  : Alain Superbie, directeur de l'Association française d'astronomie
Éditeurs : Ciel et espace et l'Association française d'astronomie
Date de création : septembre 1997


« On vous fera aimer la nuit » proclame l'Association française d'astronomie dans le document de license de son cédérom multimédia. Et c'est vrai ! Rares sont les produits pédagogiques qui allient avec autant de succès une véritable passion pour l'astronomie, la richesse visuelle du ciel avec une approche conviviale et une interface facile d'utilisation.

Ainsi, lorsqu'on insère le cédérom dans le lecteur de son ordinateur, il démarre automatiquement et nous prend en main. Pas d'installation requise ! Lors du premier lancement, il commence une visite guidée d'une durée d'une douzaine de minutes dans laquelle une voix agréable nous explique les commandes de l'interface et nous montre comment nous servir du logiciel par des exemples choisis.

L'interface est très simple et ne comporte que quelques menus de base. Dans le coin droit de l'écran apparait un télescope dont le pointage nous permet d'observer le ciel de l'horizon vers le zénith. En bas, au centre de l'écran, une boussole est utilisée pour nous tourner vers n'importe quel point cardinal. Dans le coin gauche de l'écran se cachent des instruments astronomiques virtuels (jumelles, lunettes, observatoire), dont la fonction est de grossir la vue du ciel et d'obtenir des plans rapprochés des objets célestes. Ces menus apparaissent lorsqu'on y pointe notre souris et disparaissent une fois l'opération accomplie. Ces menus évanescents peuvent être agaçants à l'usager expérimentateur car ils prennent du temps à s'afficher, même sur une machine rapide, et sont d'une précision relative.

Toutefois, ce parti pris esthétique des concepteurs reflète bien la nature du produit et son concept original. En effet, ce logiciel sert d'abord et surtout aux novices en astronomie, et au grand public en général, à découvrir le ciel, dans un cadre extrêmement réaliste. Il s'agit donc bien d'une balade dans un paysage champêtre, sous un ciel sans nuages, avec les couleurs changeantes de l'aurore et du soir, où l'on nous montre le spectacle des étoiles. Ce spectacle des étoiles est au coeur même de l'expérience offerte par ce cédérom ; expérience à mi-chemin entre le vrai ciel et le ciel virtuel, idéal et contrôlé, que nous offfre un planétarium.

Comme dans un planétarium, on peut déterminer le lieu et l'époque de l'observation. Par ailleurs, en cliquant sur certains objets célestes, on obtient des photographies des grands observatoires et des explications sur ce que l'on voit.

Un des aspects essentiels du cédérom est justement la richesse de ces commentaires. Une carte de son est absolument nécessaire pour apprécier la qualité du produit. En effet, celui-ci contient près de 4 heures et demie de commentaires parlés. Lorsqu'on clique sur un objet, une étoile, une nébuleuse, ou un objet quelconque du ciel, un commentaire nous explique alors de manière simple et concise la nature de l'objet ou les détails de sa découverte. De même, lorsqu'on se trompe de bouton ou lors d'une mauvaise manipulation, une voix nous conseille sur la marche à suivre.

En résumé, voici un excellent produit multimédia, simple et facile d'utilisation, destiné à ceux et celles qui désirent faire leurs premiers pas sous la voûte étoilée. Un outil idéal d'initiation au ciel et un véritable spectacle sons et lumières. Et aussi, pourquoi pas, un « Superbie » cadeau pour le temps des Fêtes !


| Page d'accueil | Articles | Page précédente | Page suivante | Bibliographie | Glossaire | Hyperliens |

© 1998-2002. Mario Tessier - Tous droits réservés.
Adresse URL : http://pages.infinit.net/noxoculi/aq-article21.html