Nox Oculis


L'informatique au service de l'astronomie : les « planétariums » (3) / Mario Tessier -- Astronomie-Québec, 2(2), mars-avril 1992, pages 22 (À suivre).


Le présent article constitue le troisième d'une série de quatre segments consacrés aux logiciels de planétarium. Aujourd'hui, nous verrons : 1) les logiciels de cartographie céleste et 2) les sphères armillaires.

  1. Les logiciels de cartographie céleste

  2. Ce type de programme sert surtout à l'élaboration et à l'impression de cartes stellaires personnalisées.

    L'amateur désireux d'organiser ses soirées d'observation, et ainsi perdre le moins de temps possible, recourt très souvent aux atlas célestes. Ceux-ci lui permettent de se familiariser avec les régions du ciel qu'il prévoit observer et ainsi perdre moins de temps à chercher les objets qui l'intéressent. Toutefois, l'amateur se trouve parfois confronté à des cartes qu'il lui faut interpréter pour tenir compte de la puissance de son télescope ou du format de son atlas. De plus, il n'est guère recommandé d'apporter son atlas lors des soirées d'observation car il peut être endommagé par le froid, la rosée, ou la pluie.

    Les logiciels de cartographie céleste pallient ces difficultés. On peut les considérer comme des atlas célestes interactifs. En effet, ils sont conçus pour imprimer des cartes stellaires en fonction de critères que l'usager définit à volonté :

    1. Le format de la carte. Dans la grande majorité des cas, la grandeur de la carte consiste dans le format lettre de 8 1/2 par 11 pouces. Toutefois, dans le cas de quelques rares logiciels, il est possible de varier le format selon le type d'imprimante utilisée (à grand chariot, couleur, traceur, laser, etc.).
    2. L'orientation de l'image. Selon le type de télescope que l'on utilise, on verra le ciel différemment. Par exemple, dans un réflecteur l'image sera renversée tandis qu'une paire de jumelles donnera une image redressée. Les logiciels de cartographie tiennent compte de ce fait et produisent sans difficulté des cartes avec images normale (Nord céleste en haut et ascension droite augmentant de droite à gauche), inversée (Nord céleste en bas et ascension droite augmentant de gauche à droite) ou miroir (Nord céleste en haut et ascension droite augmentant de gauche à droite).
    3. Le type de projection. La cartographie céleste obéit bien entendu aux mêmes exigences que la cartographie terrestre. Aussi peut-on choisir le type de projection, c'est-à-dire la manière dont l'espace est manipulé afin qu'il soit étalé sur une surface à deux dimensions. Il existe au moins une dizaine de projections utilisées par ces logiciels. Néanmoins, nous ne citerons ici que quelques-unes parmi les plus importantes : 1) la projection Mercator, formes préservées mais dimensions grossies dans le sens Est-Ouest ou Nord-Sud, 2) la projection stéréographique, formes préservées mais dimensions grossies loin du centre, 3) la projection polaire équidistant, plus grandes distorsions des formes et légères distorsions des dimensions, 4) la projection gnomonique, formes et dimensions égalant les plaques photographiques mais seulement pour de petits espaces. L'astronome amateur fabrique ainsi ses cartes selon la partie du ciel qu'il désire observer et selon l'instrument qu'il possède.
    4. Le système de coordonnées. Certains logiciels offrent à leurs utilisateurs une sélection de divers systèmes de coordonnées pour l'élaboration de leurs cartes. On retrouve entre autres : 1) les coordonnées équatoriales, pour voir une constellation ou une section particulière du ciel, 2) les coordonnées écliptiques, pour l'étude du mouvement des objets planétaires, l'orbite des comètes et autres phénomènes solaires, 3) les coordonnées galactiques, pratique pour l'études des objets célestes relatifs au plan de la Galaxie.
    5. La région du ciel. L'usager définit la région du ciel qu'il désire, sous n'importe lequel des agrandissements (exemple : 1 degré par pouce). On peut ainsi imprimer une carte de la constellation du Taureau (de 30 degrés de dimensions) ou faire un zoom sur les Pléiades (sur 5 degrés).
    6. La limite de magnitude. On indique quelle est la magnitude maximum des objets sur la carte. Si vous prévoyez observer aux jumelles plutôt qu'au télescope, vous pouvez vous faire une carte montrant seulement les objets jusqu'à la magnitude 6, par exemple.
    7. La dimension des étoiles. L'usager peut décider si les étoiles conserveront une grosseur uniforme ou si elles posséderont une dimension relative à leur magnitude. Les étoiles les plus brillantes seront alors marquées par un point plus gros.
    8. La grille. On peut ajouter ou supprimer le quadrillage de repérage. Il est également possible d'en préciser les dimensions.
    9. Les signes. Certains logiciels permmettent l'identification des objets (nom ou numéro de catalogue) ou la délimitation des constellations (lignes tracantes ou frontières).
    10. Les objets non-stellaires. On a le choix d'ajouter ou de supprimer de la carte les objets NGC ou Messier. Notons qu'à l'encontre des atlas, les logiciels ne peuvent dessiner la dimension réelle de ces objets. Ils apparaitront comme des points sur la carte alors que dans le ciel ils peuvent couvrir plusieurs degrés.
    11. Les planètes et les comètes. Quelques logiciels n'ont pas la capacité de calculer la position des planètes et de les afficher sur les cartes. Mais la plupart les montrent et les identifient clairement. D'autres, encore, se spécialisent dans le répérage des comètes.
    12. Le catalogue d'étoiles. Chaque logiciel possède une base de données à partir de laquelle il extraie les informations relatives aux positions des étoiles. Ces banques de données sont le plus souvent tirées de catalogues d'étoiles déjà existants : le Yale Bright Star Catalog, le SAO Catalog, le SAC Catalog, etc. Il est intéressant pour l'usager de savoir si le catalogue stellaire fourni avec le logiciel peut être augmenté ou remplacé par un autre, plus complet. Pour cela, il faut se renseigner sur le format dans lequel est enregistré le catalogue (exemple : en ASCII, en DBASE, en binaire, etc.). Les catalogues en question sont presque tous disponibles en format informatisé.

    Notons finalement que certains logiciels permettent l'élaboration et l'impression de cartes spéciales; par exemple, des cartes en trois dimensions, faites pour être visionnées avec des lunettes colorées, ou des cartes dimensionnées spécifiquement pour être tenues à bout de bras (pratiques pour l'apprentissage des constellations).

    Bien entendu, la liste de logiciels énumérés plus bas n'est pas exhaustive.


    TITRE : Astro Finder
    ORDINATEUR : IBM             PRIX : 59,95 $ US   POSTE : 5 $ US
    SUPPORT    : Cartes CGA\EGA
    ADRESSE    : Zephyr Services
                 1900 Murray Avenue Dept. A
                 Pittsburgh, PA 15217
    TELEPHONE  : (800) 533-6666
    COPYRIGHT  : 1987
    COMMENTAIRE : Imprime 4 formats de carte stellaire. Affichage à
                  l'écran et identification des objets. Manuel et atlas
                  céleste de 14 pages fournis.
    
    
    TITRE : Deep Space 3-D  2.1
    ORDINATEUR : IBM             PRIX : 59 $ US
    EQUIPEMENT : 512 Ko RAM
    SUPPORT    : Cartes CGA\EGA\VGA ; co-processeur mathématique
    ADRESSE    : David Chandler Co.
                 P. O. Box 309
                 La Verne, CA 91750
    COPYRIGHT  : 1987
    COMMENTAIRE : Comprend 3 disquettes et un ensemble 3-D Viewer.
                  Catalogue de 18 000 étoiles. Base de données
                  disponible de 248 709 étoiles (14 disquettes ; 10 $
                  US/disquette). Données sur 1,100 comètes : 15 $ US.
                  Permet d'imprimer des cartes stellaires 2-D et 3-D.
    
    
    TITRE : Hipparchus
    ORDINATEUR : Mac             PRIX : 49,95 $ US   POSTE : 2,35 $ US
    EQUIPEMENT : 1 Mo RAM
    ADRESSE    : Softouch Applications
                 646 North Bend Road
                 Baltimore, MD 21229
    COPYRIGHT  : 1990
    RECENSION  : Astronomy, April 1991, p.93
    RECENSION  : Sky and Telescope, May 1991, p.532
    COMMENTAIRE : Manuel exhaustif. Interface usager médiocre. Utilise
                  le Yale Bright Star Catalog : 9096 étoiles. Produit
                  cartes stellaires montrant magnitude et mouvement
                  propre.
    
    
    TITRE : HyperSky
    ORDINATEUR : IBM             PRIX : 49,95 $ US
    EQUIPEMENT : 320 Ko RAM ; disque rigide recommandé (.55Mo à 2.1 Mo)
    SUPPORT    : Cartes CGA/EGA/VGA/Hercules
    ADRESSE    : Willmann-Bell, Inc.
                 P. O. Box 35025
                 Richmond, Virginia 23235
    TELEPHONE  : (804) 320-7016
    COPYRIGHT  : 1991
    COMMENTAIRE : Catalogue de 46178 étoiles, 4362 galaxies, 1300 amas.
                  Indique frontières des constellations. Plusieurs
                  catalogues disponibles. Excellent.
    
    
    TITRE : IBM-PC Stars Disk
    ORDINATEUR : IBM             PRIX : 29,95 $ US   POSTE : 1,50 $ US
    SUPPORT    : Cartes CGA\Hercules
    ADRESSE    : Astronomy, Kalmbach Publishing Co.
                 21027 Crossroads Circle, P. O. Box 1612
                 Waukesha, WI 53187
    TELEPHONE  : (800) 446-5489
    COPYRIGHT  : 1985
    COMMENTAIRE : Programme BASIC : Stars.bas\Stars.dat. Catalogue de
                  1573 étoiles. Décrit dans Astronomy, August 1985 :
                  "How to plot star maps on your computer" par Richard
                  Berry. Dépassé mais intéressant.
    
    
    TITLE: Indoor Astronomy
    ORDINATEUR : IBM\Apple\Commodore                 PRIX : 59 $ US
    EQUIPEMENT : IBM 256 Ko RAM ; Apple 64 Ko RAM ; Commodore 64 Ko RAM
    SUPPORT    : Carte CGA
    ADRESSE    : Astro Link
                 P. O. Box 1978
                 Spring Valley, CA 92077
    TELEPHONE  : (619) 698-9174
    COPYRIGHT  : 1986
    COMMENTAIRE : Produit cartes stellaires. Catalogue de 6000 étoiles
                  visibles à l'oeil nu et 2000 objets. Magnitudes
                  visuelles de -2 à 6.0 indiquées par des codes.
    
    
    TITLE: MacStronomy 1.2
    ORDINATEUR : Mac             PRIX : 75 $ US
    EQUIPEMENT : 128 Ko RAM
    ADRESSE    : Etlon Software
                 1936 Quail Circle
                 P. O. Box 649
                 Lafayette, CO 80027
    TELEPHONE  : (303) 665-3444
    COPYRIGHT  : 1987
    COMMENTAIRE : Programme d'observation avec 3 types d'affichage.
                  L'afffichage "ciel" produit des cartes du ciel de
                  n'importe quelle position sur la terre à n'importe
                  quelle date. Ces cartes peuvent être imprimées et les
                  objets identifiés. L'affichage "planète" donnes des
                  cartes des orbites planétaires en relation avec le
                  soleil. L'affichage "description" offre de courts
                  commentaires sur les objets. Manuel fourni. Banque de
                  données optionnelle : 15 $ US. Excellent. Recommandé.
    
    
    TITRE : Skybase 2000.0
    ORDINATEUR : IBM             PRIX : 25 $ US
    EQUIPEMENT : 512 Ko RAM ; occupe 0.8 Mo de disque rigide
    SUPPORT    : Cartes CGA\EGA\VGA ; ordinateur portatif
    ADRESSE    : Logan R. Zintmaster
                 450 Spring Hill Drive
                 Morgan Hill, CA 95037
    PARTAGICIEL
    COMMENTAIRE : Comprend dernière version du logiciel, manuel, carte
                  de menus et bases de données disponibles. Produit
                  cartes stellaires. Catalogue basé sur le Yale Bright
                  Star Catalog, le Smithsonian Astrophysical
                  Observatory, Messier et NGC. Excellent.
    
    
    TITLE: Starchart
    ORDINATEUR : IBM\Apple       PRIX : 39,95 $ US
    EQUIPEMENT : IBM 128 Ko RAM ; Apple 64 Ko RAM
    SUPPORT    : Carte CGA
    ADRESSE    : Visionary Software
                 P. O. Box 1063
                 Midland, MI 48641-1063
    TELEPHONE  : (517) 835-9025
    COPYRIGHT  : 1984
    COMMENTAIRE : Atlas stellaire basé sur objets et étoiles variables.
                  Magnitudes visuelles entre -2.0 et 6.0.  Manuel de
                  l'usager. Limité.
    

  3. Les sphères armillaires

  4. Cette appelllation, toute artificielle qu'elle soit, sert à identifier les programmes de planétariums montrant le ciel sous la forme d'une sphère armillaire, c'est-à-dire d'un globe orné de cercles horaires et sur lequel on retrouve les constellations et les étoiles. Nous les classerons sous ce label à cause surtout de la forme de leur interface, qui rappelle irrésistiblement les astrolabes et les sphères armillaires cerclées de métal des astronomes anciens.

    Ce type de logiciel est idéal pour apprendre les constellations et pour se familiariser avec les changements et les mouvements de la voute étoilée. Ils sont conçus pour que l'on puisse bien voir le mouvement du soleil et des planètes le long de l'écliptique, le décalage quotidien entre le temps solaire et le temps sidéral, la forme et le mouvement des constellations au long des saisons, etc.


    TITRE : Astrolab
    ORDINATEUR : IBM                PRIX : 50 $ US
    EQUIPEMENT : 256 Ko RAM
    SUPPORT    : Carte CGA ; co-processeur mathématique
    ADRESSE    : Cygnus
                 P. O. Box 69052, Station K
                 Vancouver (British Columbia)
                 Canada   V5K 4W3
    COPYRIGHT  : 1986
    COMMENTAIRE : Version informatisé de l'astrolabe ancien. Sert de
                  planisphère pour le soleil, la lune, les planètes, les
                  88 constellations et divers objets. Comprend
                  éphémérides.
    
    
    TITRE : Skyglobe 2.5
    ORDINATEUR : IBM                PRIX : 15 $ US
    EQUIPEMENT : 128 Ko RAM
    SUPPORT    : Cartes CGA\EGA\VGA\Hercules
    ADRESSE    : Klassm Software
                 5772 Blaze Trail
                 Roscommon, MI 48653
    COPYRIGHT  : 1991
    PARTAGICIEL
    COMMENTAIRE : Données pour 25 000 étoiles. Données planétaires pour
                  16 années. Comprend dernière version, carte de
                  référence, logiciel configuré pour la ville de
                  l'usager. Utilise le Sky Catalog 2000.0.
    

  5. Suite au prochain numéro

  6. Le quatrième et dernier article de cette série sur les planétariums examinera en détail les principaux logiciels intégrés.


| Page d'accueil | Articles | Page précédente | Page suivante | Bibliographie | Glossaire | Hyperliens |

© 1998-2002. Mario Tessier - Tous droits réservés.
Adresse URL : http://pages.infinit.net/noxoculi/aq-article33.html