Nox Oculis


L'informatique au service de l'astronomie : les « planétariums » (4) / Mario Tessier -- Astronomie-Québec, 2(4), juillet-août 1992, pages 29-32.


  1. Introduction aux logiciels intégrés

  2. Les dernières chroniques nous ont permis de nous familiariser avec les logiciels de planétarium, c'est-à-dire des programmes conçus pour montrer le ciel étoilé sur l'écran d'un microordinateur.

    Bien que ce type de logiciel soit, croyons-nous, essentiel à l'astronome amateur moyen, ce dernier aura néanmoins besoin de plusieurs outils afin de répondre à tous ses besoins. Le logiciel de planétarium intégré, terme tout à fait arbitraire dont nous nous servirons pour désigner ce type d'outil automatisé, est la cadillac de l'informatique astronomique. Si l'amateur ne devait acquérir qu'un seul programme d'ordinateur, un logiciel intégré serait tout à fait indiqué.

    Ce genre de programme illustre la tendance en micro-informatique à intégrer à l'intérieur d'un même progiciel (ou package, en anglais) divers outils reliés entre eux par la même interface. En astronomie, cette approche se révèle particulièrement judicieuse parce que toutes les fonctions astronomiques sont basées en définitive sur l'engin mathématique nécessaire aux calculs de position.

    On reconnait généralement un logiciel intégré à son affichage couleur de haute résolution (VGA), une interface usager élaborée mais simple grâce à l'utilisation de la souris, de menus et d'icônes, une grande rapidité de calcul et d'affichage (quelques secondes), des algorithmes de calcul très précis, un catalogue d'étoiles assez complet, un engin de recherche sophistiqué pour retrouver et afficher un objet particulier, ainsi qu'un large éventail de fonctions.

    Ces fonctions consistent en : éphémérides indiquant la position des planètes, une représentation graphique du ciel, l'animation des objets célestes, et la simulation de certains phénomènes astronomiques. Parfois, il pourra également effectuer la recherche de certains évènements astronomiques ou être relié au moteur d'un télescope afin de le contrôler.

  3. L'anatomie d'un logiciel intégré

  4. Il n'est pas inutile d'apporter quelques précisions concernant les fonctions habituelles d'un logiciel intégré.

    1. Les éphémérides sont indispensables à l'astronome amateur car c'est grâce à elles qu'il pourra planifier ses soirées d'observation. Un bon logiciel intégré donnera donc les coordonnées célestes en ascension droite et en déclinaison des planètes, les heures de lever et de coucher, la distance, la magnitude, le diamètre angulaire, de même que la phase. Quelquefois, il indiquera aussi l'élongation et la position héliocentrique.
    2. La représentation graphique du ciel, soit le planétarium proprement dit, doit pouvoir montrer toute l'étendue de la voûte étoilée (180 degrés) tout en étant capable d'un agrandissement sur quelques degrés. Notons que cette capacité n'est pas à la portée de tous les logiciels, comme Earth Centered Universe ou Starry Nights. Parfois, on verra également la position héliocentrique des planètes.
    3. L'animation des objets célestes est, à notre avis, essentielle à un bon logiciel intégré. En effet, cette fonction permet de visualiser l'orbite parcourue par une planète le long de l'écliptique, ou le chemin d'un astéroide ou d'une comète dans le ciel particulier d'une constellation. On peut alors recréer des événements astronomiques majeurs (conjonction, transit ou éclipse) ou encore obtenir une carte stellaire afin de repérer une comète de faible magnitude dans un champ d'étoiles. C'est là un outil pédagogique très puissant, susceptible de faciliter la compréhension d'un bon nombre de phénomènes astronomiques.
    4. Un bon logiciel intégré offrira la possibilité de simuler certains phénomènes astronomiques comme les éclipses solaires et lunaires, les phases lunaires, ou l'orbite des satellites autour des planètes. Bien que ces fonctions ne soient pas indispensables, la sophistication progressive des logiciels poussent de plus en plus les concepteurs de logiciel à inclure ce genre de « bonbon » dans leur produit. Par exemple, Distant Suns nous montre une Lune, dont l'image photographique a été numérisée. On y reconnait les cratères et les mers. La simulation en accéléré des phases lunaires est donc très réaliste et fort impressionnante.
    5. Un catalogue d'étoiles, intégré à l'interface de représentation graphique, constitue un des points forts de ce type de programme puisqu'il permet, généralement en pointant la souris sur l'objet à l'écran, d'identifier immédiatement un objet céleste. Il est dommage cependant qu'un bon nombre de logiciels possède un catalogue incomplet ou dont l'utilité est amoindrie par une mauvaise conception. Par exemple, le programme indique un numéro de catalogue désuet, ou ignore le nom commun de l'étoile ou la constellation à laquelle elle appartient. De plus certains catalogues sont plus complets que d'autres ; on y trouve la classe spectrale, distance ou la possibilité d'étoile double ou variable.
    6. La recherche d'événements astronomiques est sans aucun doute l'une des fonctions les plus intéressantes en informatique astronomique. Elle permet de mettre sur pied une liste de phénomènes astronomiques (conjonction, éclipse, transit) répondant à certains critères précis (limite de date ou de lieu). On peut ainsi demander à l'ordinateur de chercher les conjonctions planétaires de Jupiter et Vénus qui se sont produites entre 10 av.-J.C. et 5 ap.-J.C. Les possibilités de ce genre de fonction sont immenses pour une discipline telle que l'archéo-astronomie. Il est cependant malheureux qu'un nombre très réduit de programmes offre cette fonction de recherche. A cette date, ce chroniqueur n'a pu essayer cette fonction que sur le logiciel Voyager.
    7. Le branchement du logiciel au télescope est une fonction qui existe sur certains logiciels haut de gamme. Elle permet généralement de contrôler le télescope par l'intermédiaire de l'interface de représentation graphique. Par exemple, en pointant la souris sur un objet apparaissant à l'écran, le logiciel convertit les coordonnées d'ascension droite et de déclinaison en instructions destinées au moteur du télescope afin de diriger ce dernier vers l'objet désigné. Toutefois, ce contrôle est difficile à achever puisqu'il faut posséder d'excellentes connaissances en électronique afin de relier entre eux les divers éléments de l'ordinateur et du télescope. L'astronome amateur moyen n'aura aucun besoin de cette fonction.


  5. Liste des logiciels


  6. TITRE : Cosmos 14.11
    ORDINATEUR : IBM            COUT : 31,50 $US    POSTE : 5 $US
    SUPPORT    : Souris ; cartes CGA\EGA\VGA\Hercules ; coprocesseur
    ADRESSE    : Gene W. Lee
                 7560 Colorado Ave N.
                 Brooklyn Park, MN 55443-2905
    COPYRIGHT  : 1991
    DEMO DISPONIBLE
    PARTAGICIEL
    COMMENTAIRE : Cartes stellaires ; identification des objets à
                  l'écran ; éphémérides ; orbites héliocentriques.
                  Version complète : 11 000 étoiles. Calculs entre
                  1 700 et 2 500 ap.-J.C. Mise à jour : 11,50 $US.
                  Manuel de l'usager. Recommandé.
    
    
    TITRE : Distant Suns for Amiga 4.0
    ORDINATEUR : Amiga          COUT : 69,95 $US
    EQUIPEMENT : 512 Ko RAM
    ADRESSE    : Infinity Software, Inc.
                 1144 65th St., Suite C
                 Emeryville, CA 94608
    COPYRIGHT  : 1991
    RECENSION  : Sky & Telescope, July 1988, p.72
    COMMENTAIRE : Catalogue (Yale Bright Star Catalog) : 15 $US (1 Mo
                  RAM). Version standard : 1 600 étoiles plus objets
                  Messier. Excellent. Recommandé. Ancien nom : Galileo.
    
    
    TITRE : Distant Suns for Windows 1.0
    ORDINATEUR : IBM            COUT : 129,95 $US
    EQUIPEMENT : Processeurs 30286+ ; MS Windows 3+ ; disque rigide
    SUPPORT    : Cartes EGA/VGA
    ADRESSE    : Virtual Reality Laboratories, Inc.
                 2341 Ganador Court
                 San Luis Obispo, CA 93401
    TELEPHONE  : (805) 545-8515
    COPYRIGHT  : 1991
    RECENSION  : Sky & Telescope, March 1992, p.319
    RECENSION  : Astronomy, April 1992, p.99
    COMMENTAIRE : Montre le ciel entre 4 173 av.JC et 10 000 ap.JC.
                  Catalogue de 9 100 étoiles et 450 objets célestes.
                  Produit cartes célestes de haute qualité, montre
                  éclipses et phases lunaires.
    
    			  
    TITRE : Earth Centered Universe 1.1 (ECU)
    ORDINATEUR : IBM            COUT : 40 $
    EQUIPEMENT : Processeurs 286\386\486 ; 600 Ko RAM ; DOS 3+ ; MS
                 Windows 3+ ; disque rigide (1,8 Mo d'espace avec SAO)
    SUPPORT    : Souris ; cartes EGA\VGA ; coprocesseur mathématique
    ADRESSE    : David J. Lane
                 4-26 Randall Avenue
                 Halifax, Nova Scotia
                 Canada      B3M 1E2
    COPYRIGHT  : 1992
    DEMO DISPONIBLE
    PARTAGICIEL
    COMMENTAIRE : Planétarium, animation des planètes, zoom, catalogue
                  d'étoiles, distance angulaire entre deux objets
                  célestes. Interface à menus et souris. Excellent
                  partagiciel. Recommandé.
    
    
    TITRE : EZCosmos 3.0
    ORDINATEUR : IBM            COUT : 69,95 $US
    EQUIPEMENT : 512 Ko RAM
    SUPPORT    : Souris ; cartes CGA\EGA\VGA\Hercules
    ADRESSE    : Future Trends Software
                 P.O. Box 3927
                 Austin, TX 78764
    TELEPHONE  : (800) 869-EASY
    COPYRIGHT  : 1989
    RECENSION  : Astronomy, January 1990, p.121
    COMMENTAIRE : Montre 10 000 objets de 4 000 av.-J.C. à 10 000 ap.-
                  J.C. Interface à menus et souris. Animation et
                  graphique. Excellent. Recommandé. Disponible dans les
                  magasins de logiciels.
    
    
    TITRE : Genesis Project 3.0
    ORDINATEUR : IBM            COUT : 299,95 $US   POSTE : 8,50 $US
    EQUIPEMENT : 512 Ko RAM ; DOS 3.0+ ; disque rigide (7 Mo)
    SUPPORT    : Cartes Hercules\CGA\EGA\VGA ; coprocesseur ; souris
    ADRESSE    : Lewis-Michaels Engineering
                 48 Delemere Blvd, ADS991
                 Fairport, N.Y. 14450
    TELEPHONE  : (716) 425-3470
    COPYRIGHT  : 1991
    DEMO DISPONIBLE             COUT : 3.00 $US
    RECENSION  : Astronomy, December 1991, p.99
    COMMENTAIRE : Catalogue, animation, cartes stellaires en formats
                  multiples, simulation, satellites de Jupiter. Très
                  complet. Très bon support technique.
    
    
    TITRE : LodeStar Plus II
    ORDINATEUR : IBM            COUT : 199,95 $US   POSTE : 5 $US
    EQUIPEMENT : 512 Ko RAM ; disque rigide recommendé
    SUPPORT    : Souris ; cartes CGA\EGA\VGA\Hercules
    ADRESSE    : Zephyr Services
                 1900 Murray Avenue Dept. A
                 Pittsburgh, PA 15217
    TELEPHONE  : (800) 533-6666
    COPYRIGHT  : 1990
    RECENSION  : Sky & Telescope, February 1991, p.201
    RECENSION  : Sky & Telescope, March 1988, p.306
    RECENSION  : Astronomy, November 1990, p.91
    COMMENTAIRE : Catalogue de 9 000 étoiles et 8 000 objets. 78
                  fonctions. Calculs entre 9 999 av.-J.C. et 9 999 ap.-
                  J.C. Interface à menus mais médiocre. Manuel.
                  Catalogue SAO de 8,5 Mo : 229,95 $US.
    
    
    TITRE : Night Sky 4.0
    ORDINATEUR : IBM            COUT : 59,95 $US
    EQUIPEMENT : 360 Ko RAM ; DOS 2.0+
    SUPPORT    : Cartes CGA\EGA\VGA
    ADRESSE    : Southwest Astronomy
                 4242 Roma N.E.
                 Albuquerque, NM 87108
    TELEPHONE  : (505) 255-9573
    COPYRIGHT  : 1990
    RECENSION  : Astronomy, April 1991, p.92
    RECENSION  : Sky & Telescope, June 1990
    COMMENTAIRE : Excellent pour les débutants.
                  Version standard (9 800 étoiles) : 59,95 $US.
                  Version étendue (50 000 étoiles) : 79,95 $US.
                  Génère cartes célestes, éphémérides et animation.
    
    
    TITRE : Orbitcom
    ORDINATEUR : IBM            COUT : 69,95 $US
    ADRESSE    : StarLogic Software
                 P. O. Box 17338
                 Jacksonville, FL 32245-7338
    TELEPHONE  : (800) 628-0373
    COPYRIGHT  : 1990
    COMMENTAIRE : Ephémérides pour planètes, astéroides et comètes.
                  Produit cartes stellaires. Montre orbites
                  héliocentriques.
    

| Page d'accueil | Articles | Page précédente | Page suivante | Bibliographie | Glossaire | Hyperliens |

© 1998-2002. Mario Tessier - Tous droits réservés.
Adresse URL : http://pages.infinit.net/noxoculi/aq-article34.html