Nox Oculis


Charles Gill (1871-1918)

Peintre et auteur québécois. Né à Sorel le 21 octobre 1871. Mort à Montréal le 16 octobre 1918. Pseydonyme : Léon Duval, Clairon.

Il étudie d'abord la peinture à Montréal avant de se rendre à Paris, à 19 ans, où il fréquentera l'École des Beaux-Arts avec le peintre Gérôme. De retour au pays, il épouse la poètesse Gaétane de Montreuil (de son vrai nom Georgine Bélanger). Il peint et enseigne le dessin. Ce n'est qu'au tournant du siècle qu'il se joint à l'École littéraire de Montréal (vers 1896).

Ses premiers poèmes paraissent dans La Presse (1898) ; trois contes sont publiés dans Les Soirées du Château de Ramezay (1900). Il collaborare à de nombreux périodiques, dont Les Débats, Le Canada, Le Nationaliste et Le Terroir.

Son projet poétique est ambitieux : écrire une épopée de 32 chants. De ce projet ne verra le jour qu'un seul livre, resté inachevé : Le Cap Éternité, qui sera publié de façon posthume en 1919. Il meurt, en 1918, des ravages de la grippe espagnole. Selon Claude Beausoleil, l'œuvre de Charles Gill « appartient à la fois aux derniers feux du romantisme et annonce, dans certains passages, l'écriture cosmique et universelle d'Alain Grandbois.


Aurore


Références :


| Poésie | Page d'accueil | Bibliographie | Glossaire | Hyperliens |

© 2003 Mario Tessier - Tous droits réservés.
Adresse URL : http://pages.infinit.net/noxoculi/gill.html