Quelles sont les preuves de l'Évolution ?

Pierre Cloutier
Voir aussi « Les sept preuves de l'évolution » telles que décrites par Cyrille Barrette dans son livre « Le miroir du monde »

Ce qui fait la force de la théorie de l'évolution, c'est la quasi-absence de théories concurrentes et le manque flagrant de fondement de la plus connue d'entre elles, le créationnisme. Il n'y a pas vraiment de preuves tangibles qui corroborent la théorie de l'évolution. Il y a cependant des preuves indirectes.

Premièrement, la preuve cosmologique : l'Univers est en expansion. On a plusieurs preuves de cela. Qu'on accepte ou non l'idée du Big Bang, il est presque sûr que l'Univers a commencé étant beaucoup plus petit et beaucoup plus simple qu'aujourd'hui et qu'il continue présentement d'évoluer en grosseur et en complexité (1). Il n'était, à l'origine, composé que d'hydrogène et d'un peu d'hélium, éléments numéro 1 et 2 du tableau périodique des éléments. Tous les autres atomes plus lourds ont été concoctés par la suite, au coeur des étoiles, par la fusion nucléaire. La Terre, qui est constituée d'une grande variété d'éléments, est donc formée de débris d'étoiles mortes (2). Si l'Univers évolue, il n'est donc pas surprenant de retrouver aussi une évolution sur notre planète.

La preuve paléontologique. Depuis Buffon, un naturaliste du XVIIIe siècle, on ne cesse de débattre et de reculer l'âge de la Terre. La Bible, qui était jusque-là la référence la plus acceptée, établissait l'âge de la Terre à environ 4,000 ans avant Jésus-Christ. Les savants qui se mirent à étudier sérieusement la constitution de la planète à l'époque de Buffon ne purent très longtemps accepter le dogme biblique. Lorsqu'on l'examine de près, la Terre a l'air vieille et les preuves de son grand âge sont très nombreuses.

Bien sûr, il y a les fossiles. C'est peut-être la preuve la plus écrasante de l'Évolution, car d'une façon systématique, plus un fossile est vieux, plus primitif est l'organisme dont il provient. Il y a aussi de nombreux signes d'usure de la Terre qui ne peuvent pas être expliqués autrement que par un travail de très, très longue durée. Les montagnes, causées par la dérive des continents ; le sable causé par la longue usure des vagues sur les rochers du littoral. Enfin, les immenses réserves d'énergies fossiles qui sont, en somme, de l'énergie solaire « différée ». Il est facile de calculer, connaissant la quantité d'énergie que peuvent emmagasiner les forêts terrestres en un an, le nombre de millions d'années qui furent nécessaires pour fabriquer les réserves de pétrole que nous possédons présentement.

La présence de pétrole en si grande quantité est donc le meilleur argument qu'on puisse fournir aux créationnistes pour contrer leur prétention quant au jeune âge de la Terre, car c'est là, vraiment, le point faible de toute leur argumentation. À moins que Dieu ait créé les montagnes, le sable (3), le charbon et le pétrole ; qu'Il ait aussi créé des fossiles et caché des squelettes de dinosaures ; qu'Il ait créé une vieille Terre quoi, pour mettre notre foi à l'épreuve (?!).

Les créationnistes se débattent comme des diables dans l'eau bénite pour jeter un discrédit sur tous les procédés de datation (4). Voilà une bataille perdue d'avance. Ces procédés sont des machines, il y en a plusieurs sortes et tous se confirment plus ou moins les uns les autres. Ce qui est étonnant, c'est que, dans une lutte aussi inégale où ils auraient dû être écrasés dès la première minute, les créationnistes réussissent à se maintenir comme ils le font. C'est qu'ils ont derrière eux non pas des supporters informés et rationnels, mais des croyants fidèles et fanatiques. 

Maintenant, allez voir les 7 preuves de l'évolution, tiré du livre « Le miroir du monde » de Cyrille Barrette, professeur de biologie à l'Université Laval.

─────────────────────────

(1) Voir les ouvrages de Steven, Wienberg, Les Trois premières minutes de l'Univers (Paris ; Seuil, 1980) et de Carl Sagan, Cosmos (Select, 1981).

(2) Voir l'ouvrage de Hubert Reeves, Poussière d'étoile (Paris ; Seuil, 1984).

(3) Voir mon article Évolution ou création 1987 pour discussion à propos de la
présence du sable sur la terre.

(4) Voir mon article Évolution ou création 1987, appendice A pour description
de 11 méthodes de datation.


Retour à " Qui a peur de l'évolution "
Voir aussi " Évolution ou création "

 

[]

[retour à l'accueil]

Pierre Cloutier - 23 octobre 2000