Turin (28 - 29 juillet)

Nous voulions partir pour Turin vendredi soir, mais après mure réflexion, c'était plus brillant de partir le samedi matin! En fait, Turin est à environ 2h de La Rochette et ça ne valait pas la peine de partir après le souper, uniquement pour aller y dormir (d'autant plus que nous allions en camping!). Nous sommes donc parti le samedi matin à 7h. Pour nous y rendre, nous devons passer par le tunnel de Fréjus. C'est un long tunnel (13 km) qui traverse une montagne qui sépare la France et l'Italie. A mi-chemin dans le tunnel, on voit un panneau "Italia". A cause de l'Union Européenne, il n'y a aucune douane et on peut y entrer ou y sortir comme on veut. Par contre, la coût d'une traversée est de 30$ (40$ aller-retour)! Donc, il faut essayer de ne rien oublier pour ne pas avoir à revenir!

Arrivé du côté de l'Italie, on décide de s'arrêter pour manger un peu dans une petite station service. Première constatation, même si c'est tout près de la France, très peu d'Italiens parlent Français!! Pas facile de se faire comprendre! Finalement, à force de pointer et de marmonner des mots, on réussi à avoir quelque chose. A la prochaine librairie, on s'est acheté un dictionnaire anglais-italien! Deuxième constatation, ça prend beaucoup de Lires italiennes pour acheter des trucs! En fait, le taux de conversion est d'environ: 1$ CAD = 1450 Lires Italiennes (0,01 CAD = 15 lires). Donc, un repas coûte environ 25000 lires (soit 17$). Le truc qu'on s'est trouvé pour estimer la valeur en $ CAD était de diviser par 2 et d'ajouter 25% (en plus d'enlever les 3 zéros inutiles!). Comparativement à la France, les italiens ne sont pas du tout préparé pour l'arrivée de l'Euro. Aucun prix n'est affiché dans cette devise. En France, le prix en Euro est affiché partout, et beaucoup d'effort sont faits en ce sens. Ca va faire changement pour eux de payer 10 euros au lieu de 19 300 lires!

En arrivant à Turin, on n'avait pas de plan de la ville, on suit donc les indications pour le centre-ville et on se stationne. Encore une fois, ça n'a pas été facile de se faire comprendre pour payer le stationnement! Par chance, on tombe rapidement sur le centre d'information touristique et on prend un plan de la ville (le centre-ville se marche très bien). Dans la fin de semaine, on a visité un palais, le musée du cinéma, la grande rue (Via Roma), quelques autres attractions, puis les restaurants! On a bien sûr mangé une bonne pizza italienne! En fait, elles ne battent pas celle du pot au feu, mais bon! ;) Disons qu'on n'a pas été déçu des restaurants! Il fallait absolument qu'on prenne au moins une fois une pizza, puis des pâtes! Délicieux! Il n'y a eu qu'un seul restaurant où un employé parlais français. Dans les autres, il fallait se débrouiller. On a fini par connaître quelques mots (avec le dictionnaire) et ça s'est assez bien passé. Les petits mots qu'on a utilisé:
"Uno litro vino rosso" (un litre de vin rouge)
"Agua" (de l'eau)
"Gratiè" (merci)
"Trè estudiante" (3 étudiants - on disait ça quand on était dans des musée ou des attractions. Puisqu'ils voyaient qu'on ne parlait pas très bien, ils accordaient également le rabais à Daniel et Josée sans rien dire!)

On m'avait fait 2 remarques à propos de l'Italie: la conduite, et les italiennes! Je dois avouer que les 2 remarques se sont avérées vraies! Tout d'abord, non seulement ils conduisent affreusement mal (ils brûlent les rouges, tournent n'importe où, etc.) mais en plus, les routes sont mal faites, et les signaux compliqués à suivre! Côté italiennes, disons que je comprend un peu plus pourquoi les italiens sont des "cruiseurs"!

Drôle de coïncidence, nos voisins de camping étaient québécois! C'était 2 horticulteurs qui sont venus passer 2 semaines dans le nord de l'Italie pour visiter des jardins. Ils étaient bien gentils. On les a recroisé le lendemain midi sur une terrasse. Ils étaient un peu découragé parce qu'ils n'ont pas réussi à trouver leur premier jardin! Ils quittaient pour le prochain...

Paris

Je suis aussi allé passé la journée de jeudi à Paris. Mon patron de Kingsey Falls y était et désirait me rencontrer pour faire le bilan sur mon travail. C'était un peu un voyage-éclair mais c'était vraiment amusant! J'ai pris le TGV jeudi matin pour arriver à Paris à 9h30, puis j'ai repris le TGV le vendredi matin à 9h50. Ca ne m'a pas laissé le temps de visiter grand chose, mais c'était plaisant d'être à Paris "par affaires"! :) On a même fait une réunion dans une salle d'où on avait une vue sur la tour Eiffel et Montmartre... C'est sympa comme vue!

Bonne semaine et à bientôt! Il ne me reste que 2 petites semaines...

Martin





Le Mercado! Le marché de Turin. C'est à tous les samedis (peut-être même le dimanche?) et il est très réputé dans le région. Plusieurs personnes, même de La Rochette, font le voyage une fois de temps en temps pour aller profiter des aubaines. On y trouve de tout.
Daniel et Josée (en tout petit!) devant un monument au centre-ville de Turin.
Même monument que la photo précédente.
Derrière eux, on voit le Palais Royal du Turin, qu'on est allé visiter. C'est un très beau château, rempli de richesse, comme on est habitué de les voir. On a pris une visite guidée, mais... en italien, c'est toujours un peu plus toffe de comprendre!
Moi dans une des rues du centre-ville. Comme un peu partout en Europe, il y a des tramway en fonction. Notez aussi l'architecture de certains bâtiments. C'est d'ailleurs ce qui semble ressortir le plus de cette ville
Josée et moi devant le palais.
Via Roma! La rue la plus élégente de Turin. Plusieurs magasins de marque y sont situés (Giorgio Armani, etc.)
Le symbole de Turin! C'était une église Juive à l'époque, mais elle a été transformée en musée du cinéma. On peu aussi prendre un ascenseur pour aller au sommet. De la-haut, on a une superbe vue sur Turin.
A l'intérieur du musée, c'était un écran cinéma qui nous filmait et qui retransmettait l'image en séquence comme sur un vieux vieux film! Josée faisait le clown!
Moi, du haut de la tour qu'on voit 2 photos plus haut.