Filmographie J.Giono



Jean Giono:
Filmographie



Giono n'est pas très connu pour ses films. Il n'en a d'ailleurs pas réalisé beaucoup. Les plus connus restent ceux qui ont été réalisés par d'autres à partir de ses oeuvres, notamment les films de Pagnol et plus récemment Le hussard sur le toit de J.P. Rappeneau, et Les Âmes fortes de Raoul Ruiz.
Voici la liste des films réalisés par Giono ou adaptés de ses oeuvres.




Films réalisés par Jean Giono



L'eau vive

Scénario et dialogues de Jean Giono. Réalisateur: François Villiers.
1958. (92mn)
Un film centré autour de la construction du barrage de Serre-Ponçon sur la Durance. [Giono] fait voir les eaux courantes et les grands troupeaux de moutons qui l'ont toujours fasciné, et il y oppose la jeune héroïne et son oncle le berger, deux êtres de liberté, à des paysans égoïstes et rapaces: les deux aspects de son oeuvre sont ainsi mis face à face.
(Pierre Citron. Giono. Éd. du Seuil, coll. Écrivains de toujours, 1995, p.159).
Crésus

Écrit et réalisé par Jean Giono, mettant en vedette Fernandel.
1960
Une fable un peu mince sur les fausses richesses: l'argent nuisible. Fernandel, jouant sans légèreté le berger qui a trouvé un trésor, lui imprime sa marque au point d'estomper celle de Giono.
(Pierre Citron. Giono. Éd. du Seuil, coll. Écrivains de toujours, 1995, p.159).
Un roi sans divertissement

Scénario et dialogues de Jean Giono. Réalisateur: François Leterrier.
Avec Colette Renard et Charles Vanel.
1963. (85 mn).
Grand prix du cinéma français, 1963.
C'est de l'une des chroniques romanesques les plus âpres que découle Un roi sans divertissement, sans nul doute son chef-d'oeuvre à l'écran: il y repense son roman, supprime l'épisode du mariage, mêle les deux premiers (l'assassin et le loup), modifie les personnages. Le film est en couleurs ou plutôt en couleur: à côté des noirs, gris et blancs, seul le rouge est présent. Film elliptique, dense, qui garde dans sa poésie sombre et sa violence le climat des Chroniques.
(Pierre Citron. Giono. Éd. du Seuil, coll. Écrivains de toujours, 1995, p.159).
Le foulard de Smyrne

Scénario, commentaire et voix de Jean Giono. Réalisateur: François Villiers.
1959. (12 mn).
Ce court métrage d'un quart d'heure retrace la marche du choléra en Provence - sans personnage sauf la silhouette, cachée sous un parapluie, du colporteur qui à son insu propage l'épidémie.
(Pierre Citron. Giono. Éd. du Seuil, coll. Écrivains de toujours, 1995, p.159).
La duchesse

Scénario et dialogues de Jean Giono. Réalisateur: François Villiers.
1959. (9 mn).
Récit extrait de l'oeuvre de Giono: Les récits de la demi-brigade. Nous avons repris la même méthode [que pour Le Foulard de Smyrne]: aucun personnage, l'histoire racontée uniquement au travers des képis des gendarmes, des chaussures de la duchesse, des châteaux, des attaques de diligences.
(François Villiers. Giono et le cinéma. L'Arc, no 100, 1986, p.85).


Films réalisés à partir des oeuvres de Jean Giono


Jofroi

Réalisé par Marcel Pagnol, d'après Jofroi de la Maussan, nouvelle de J. Giono tirée de Solitude de la pitié.
Avec Vincent Scotto.
1933. (48 mn).

Angèle

Réalisé par Marcel Pagnol, d'après Un de Baumugnes de J. Giono.
Avec Orane Demazis et Fernandel.
1934. (133 mn).



Regain

Réalisé par Marcel Pagnol, d'après Regain de J. Giono.
Avec Orane Demazis et Fernandel.
1937. (121 mn).

La femme du boulanger

Réalisé par Marcel Pagnol, d'après un passage de Jean le bleu de J. Giono.
Avec Raimu.
1938 (127 mn).



La femme du boulanger

Téléfilm réalisé par Nicolas Ribowski.
Avec Roger Hanin, Astrid Veillon et Marco Bonini.
1999 (94 mn).

Le Bout de la route

Réalisé par Émile Couzinet d'après la pièce Le Bout de la route de J. Giono.
1949.

Les grands chemins

Réalisé par Christian Marquand d'après Les grands chemins de J. Giono.
Avec Robert Hossein et Anouk Aimée.
1962 (93 mn).

Le Chant du monde

Réalisé par Marcel Camus, d'après Le chant du monde de J. Giono.
Avec Catherine Deneuve, Charles Vanel et Ginette Leclerc.
1965.

Le Déserteur

Téléfilm réalisé par Alain Boudet, d'après Le Déserteur de J. Giono.
Avec Maurice Garrel, Marcel Imhoff, Monique Mani.
1973.

Jean le bleu

Téléfilm réalisé par Hélène Martin d'après Jean le bleu.
Avec Jean-Paul Farre, Geneviève Mnich, Michel Robin, David Salkin, Ginger Salkin, Paul Savatier.
1978 (95 mn).

Colline

Téléfilm réalisé par Marcel Iglésis d'après Colline.
1980.

Les Cavaliers de l'orage

Réalisé par Gérard Vergez d'après Deux cavaliers de l'orage de J. Giono.
Avec Marlene Jobert, Gérard Klein et Vittorio Mezzogiorno.
1983 (97 mn).

L'Homme qui plantait des arbres

Film d'animation de Frédéric Back d'après L'Homme qui plantait des arbres de J. Giono.
Narration de Philippe Noiret.
1987 (30 mn).

L'Ami Giono

Série de six films adaptés de nouvelles de Giono (Hamster Production).
  • Le Déserteur. Réalisé par Gérard Mordillat, d'après Le Déserteur.
  • Ennemonde. Réalisé par Claude Santelli, avec Jeanne Moreau, d'après Ennemonde. 52min. 1989.
  • Ivan Ivanovitch Kossiakoff. Réalisé par Fabrice Cazeneuve, avec Jacques Bonnafé, d'après Ivan Ivanovitch Kossiakoff, texte tiré de Solitude de la pitié. 53 mn.
  • Jofroi de la Maussan. Réalisé par Marcel Bluwal, avec Jacques Dufilho, Jacques Serres et Armand Meffre d'après Jofroi de la Maussan, texte tiré de Solitude de la pitié. 52 min. 1987.
  • Onorato. Réalisé par Marcel Bluwal, avec Danièle Lebrun.
  • Solitude de la pitié. Réalisé par Marcel Bluwal, avec Bernard Fresson, Armand Meffreet Roger Souza, d'après le texte du même nom tiré de Solitude de la pitié. 52 min. 1988.


[image Le hussard sur le toit

Réalisé par Jean-Paul Rappeneau d'après Le Hussard sur le toit de J. Giono.
1995. (124 mn).

Le hussard sur le toit (page de liens).
Champ d'honneur

Réalisé par Guillaume Meny d'après un extrait de Le Grand troupeau.
1995. (10 mn 30).

Les Âmes fortes

Réalisé par Raoul Ruiz d'après Les Ames fortes. Avec Laetitia Casta, Arielle Dombasle, John Malkovich, Charles Berling.
2001 (120 mn).

Les Âmes fortes (page de liens).

 

 

 

Page d'accueil Jean Giono

© B. Poirier, 2000