Il est difficile de vraiment cerner ce qu'est l'art populaire.
Cette forme d'expression artistique ne se limite pas simplement
à des pratiques dites «traditionnelles» comme la sculpture,
la peinture ou le crochetage...

Le lieu commun pour ce qui concerne l'art populaire se situe plutôt au niveau du mode d'apprentissage. L'artiste populaire est essentiellement autodidacte. Il n'a pas acquis ses connaissances dans un milieu académique. De plus, il est souvent l'héritier de savoirs et de savoir-faire qui lui ont été transmis par sa famille.

À droite: Un regroupement d'animaux provenant de la famille Lavallée. On compte quatre générations d'artistes populaires dans cette famille.

Photo: Simon Drolet



Les artistes populaires sont d'ingénieux bricoleurs qui transforment
ou créent des outils selon leurs besoins. Règle générale, ils choisissent
leurs matériaux dans leur milieu environnant. De même, leurs créations
sont souvent inspirées par leur réalité passée ou présente qu'ils aiment
à reproduire ou, dans certains cas, à interpréter de façon fantasmagorique.


Photo: Simon Drolet

Mais quelle est la différence entre l'artisanat et l'art populaire?

Disons tout de suite que l'on retrouve les fonctions décoratives et utilitaires de part et d'autre. Cependant, si l'esthétique prime sur l'utilitaire en art populaire, en général c'est l'inverse qui se produit en artisanat. Il y a aussi l'aspect commercial de l'artisanat qui est très souvent absent de l'art populaire. L'artisan cherche à vivre de sa production tandis que celle de l'artiste populaire, même si elle peut représenter une certaine source de revenu, n'est pas exécutée dans ce but unique.

À gauche: porte-allumette de Damase Richard (père de Wilfrid Richard). Artisanat ou art populaire?

Seriez-vous un artiste populaire ?

Ou peut-être connaissez-vous quelqu'un qui en est un mais qui s'ignore?

Faites-le nous savoir nous sommes intéressés à découvrir de nouveaux talents!

D'autres avant-nous ont aussi réfléchi à ce qu'est l'art populaire. Vous voulez en savoir plus? Consultez nos références.

Karine La Violette et Richard Lavoie