Guildes

De ses propres ailes


Ce texte introduit plusieurs éléments reliés à la campagne-maison "L'Eau des Conspirations".



Yolan Darmès, Grand Maître de la Guilde des Passeurs, examinait une carte montrant la côte du Continent à la tremblotante lueur d'une lampe à l'huile. Il était assis au bureau de sa luxueuse roulotte kheyza, et marquait de sa plume à l'encre bleue les routes et comptoirs que contrôlait sa Guilde.

La caravane dont il faisait partie, et qui était constitué pour plus des trois-quarts du personnel administratif des Passeurs et de leur famille, s'était arrêtée pour quelques jours à l'extrémité ouest de la Plaine de Zaar, sur la rive de la Mer Noctante faisant face à l'archipel venn'dys. Un arrêt qui lui donnait quelques moments de répit, entre autres pour exercer sa passion: la cartographie. La Contrée de la Couronne Stellaire était déjà parsemée de points et de lignes bleues, et il s'apprêtait à terminer sa tâche en s'attaquant à la Contrée de Gillian, quand il entendit un bruit furtif dans le silence du soir à l'entrée de sa roulotte. Croyant affaire à son apprentie, il lança: "Shaïna, va mer chercher une de ces lampes ulmèques! Il est impossible de travailler convenablement avec cette maudite lanterne!
-Je lui ferai le message, soyez-en certain."

À ces mots, Yolan Darmès sursauta. D'une voix hachée par la surprise, il bégaya: "V...Vous?!" La personne qui était entré, vêtu d'une longue cape noire qui cachait ses traits, répondit d'un ton sarcastique: "Oui, moi! Vous n'étiez qu'à un saut de nos îles, alors je me suis dit: "Pourquoi ne pas rendre visite à ce bon vieux Yolan!" Quelle agréable attention, n'est-ce pas?" Le visage du Grand-Maître était blême. "Je ne crois pas que vous soyez seulement venu me saluer... Que voulez-vous, encore?
-Tss, tss. Quelle façon d'accueillir une vieille connaissance... Mais vous avez raison: venons-en tout de suite au vif du sujet. Je suis venu vous donner mon appréciation des Passeurs du comptoir de Port-Mackear, dans Gillian. Je les trouve tout à fait compétent. Trop compétents, en fait. Ils sont beaucoup trop curieux et s'intéressent un peu trop à nos projets. Maintenant que les Passeurs sont bien implantés dans la Contrée, nous n'aurons plus besoin d'eux. Débarrassez-vous en: ils sont devenus une gêne plus qu'autre chose." Le visiteur écarta la toile de porte de la roulotte: "Et souvenez-vous, Yolan: contrarier Il Medico est tout à fait contre-indiqué pour rester en bonne santé. Pour la vôtre, en particulier..." puis il sortit avec un rire suffisant.

Yolan Darmès, toujours sous le choc de l'apparition, prit une longue respiration en contemplant sa carte. Puis, mû par une inspiration soudaine, il trempa sa plume toujours imbibée d'encre bleue dans un autre pot, contenant lui de l'encre rouge. Il marqua d'un point violet vif l'emplacement de Port-Mackear sur sa carte et il murmura: "M'en débarrasser? Voilà! Qu'ils volent de leurs propres ailes!" Puis, après un instant de réflexion: "Des ailes peut-être plus vive encore que n'importe quel ballon venn'dys..."

Un tunnel...
Tunnel vers la page des Mystères du Continent

Note sur les droits d'auteur

Dernière modification: 22 août de l'an de grâce 2000