Guildes

L'Ambassade et l'Archipel


Cette aventure de création maison constitue la suite de la campagne de "l'Eau des Conspirations".



Port Mackear, Contrée de Gillian, Continent, 23e jour de tierce Ardence de l'an 206 de l'Âge de l'Aventure - Suite à leur enquête dans les mangroves de Phaleen, à la Guilde Rubiconde et à Port Mackear, certains membres de la Guilde des Passeurs (alias la Guilde du Nouveau Monde) en avaient contre la Guilde des Cuirs. Plus précisément, les Émirielle de Tusme (Christine St-Laurent), duelliste venn'dys, Shanyndro Valentinus (Jean-François Ruel), prince-marchand venn'dys, Anseq Klarsaq (François Gagnon), templier ashragor, Dralien (Martin Frédérick), ashragor prédictin du diable , Dévaki "Mémé cannibale" (Sonia Piché), herboriste kheyza et Sahad Adjad (Patrick Lottinville), homme-griffe felsin, avaient découverts qu'un compagnon de la Guilde des Cuirs, Berdam de l'Espade, en réplique au vol par les Passeurs d'une route marchande qu'il avait créé, avait décidé de saboter une des Passeurs. Ces derniers lui tendirent une embuscade afin de lui faire peur ou de lui régler son compte, mais il s'en tira, méfiant puisqu'il avait déjà reçu une visite étrange à son comptoir de la part de Shanyndro... Cependant, de l'avis général, il ne perd rien pour attendre...

À leur retour, Naomi Azabad (la Grand-Maître de la guilde), leur apprit qu'une invitation pour le lendemain les attendait. Louis d'Orell de Jeophar, l'ambassadeur venn'dys à Port Mackear, avait décidé, pour les 16 ans de sa fille Lydia, de procéder à une somptueuse réception où le tout Port Mackear serait invité. Et les Passeurs en faisaient partie... Comme ces derniers avaient découvert que l'Ambassadeur avait payé très cher (50,000 écumes...) la Guilde des Hospitaliers pour un secret arraché à l'explorateur Juan Vence de la Guilde Rubiconde à propos d'un énigmatique voyage dans le sud du Continent, ce serait l'occasion idéale pour fureter un peu! Chacun partit donc à la recherche de ses plus beaux atours à se mettre, et du meilleur cadeau à remettre à la jeune Venn'Dys...

Le soir de la fête, tout ce que la ville comptait de Venn'dys respectable, de notable ou de responsable de guilde s'était donné rendez-vous à l'Ambassade perché sur la falaise surplombant la Mer Océane. Les Passeurs découvrirent la salle de bal, complètement transformée en quelques heures en décor marin (avec les aquariums géants, et tout et tout, ce qui dénotait probablement la présence d'un mage au service de l'ambassadeur...), puisque Lydia adorait la mer. Après les présentations, les invités purent faire un brin de causette (ce qui apprit entre autre que le Grand-Maître de la Guilde Océane s'apprêtait à défier le monopole de la Guilde Transocéanique en préparant un convoi pour les Rivages à destination de Port Franc) et se mettre à table pour un excellent repas, le tout avec la musique du claveciniste engagé pour l'occasion. Vint ensuite le temps des cadeaux. Après de certes jolis cadeaux à la reine de la soirée donnés par les autres invités, les Passeurs se préparèrent à offrir les leurs: Naomi, une fiole contenant un peu d'eau de la rivière entourant le sanctuaire de l'Astramance, pour souhaiter à la jubilaire que la carrière diplomatique attirait "la même clairvoyance"; Shanyndro, un bijou précieux; Émirielle, un recueil unique d'authentiques légendes marines; Dévaki, un parfum à la brise de mer fait spécialement pour l'occasion; Anseq, un petit chat noir (préalablement possédé par un démonet familier afin d'en faire un ô combien pratique espion de l'ambassadeur Venn'Dys)... Quant à Dralien, dont la réputation commence à devenir de plus en plus importante, il avait composé une ode nommée "Les seize printemps d'une sirène", qu'il chanta juste avant les feux d'artifice prévus pour la fin de la soirée. Alors qu'il commençait son ode, Kandal Azlek, médecin ashragor de la Guilde des Hospitaliers que les Passeurs avaient rencontré, et Maître Amdoise, responsable de cette même guilde à Port Mackear, vinrent précipitamment rencontrer Louis d'Orell de Jéophar, lançant un regard noir en passant aux Passeurs. Pendant que Dralien déclamait son ode, ils s'enfermèrent dans le bureau de l'ambassadeur. C'était la première mission du nouveau compagnon félin de Lydia, à qui Anseq commanda d'aller discrètement espionner la porte du bureau... Celui-ci leur revint en disant que les Hospitaliers avaient annoncé à l'ambassadeur que leur "liaison" avait été découverte et que celui-ci devait promptement détruire tous les documents qu'il possédait relatif à cette affaire. Avertis de cela, Sahad et Anseq tentèrent d'espionner par la fenêtre extérieure l'ambassadeur, mais ne réussirent qu'à constater que celui-ci se dépêchait de brûler des documents. Vint cependant la fin de l'Ode et comme les feux d'artifices devaient commencer, Louis d'Orell de Jeophar quitta son bureau pour l'extérieur, demandant au passage au grand-maîre de la guilde Océane si ses "messagers étaient bien partis sur son convoi". Ce dernier lui confirma que le convoi attendait simplement le départ de son bateau amiral pour se mettre en branle vers les Rivages.

Pendant que la plupart des gens étaient dehors, Anseq, grâce au sortilège "Être les ténèbres", réussit à pénétrer dans le bureau de l'ambassadeur, et tenta de récupérer des documents. Malheureusement, tout ce qu'il découvrit fut un coin d'enveloppe, dont l'expéditeur était "Dame Derrinia, 112 de la Voie Triomphale, Brizio, République Venn'dys". C'était bien mince comme indice...

...mais c'était suffisant pour qu'après de longues tergiversations, et en considérant la somme considérable que l'ambassadeur avait payé pour des renseignements sur un voyage dans le sud du Continent de Juan Vence, de la guilde Rubiconde, renseignements qui avaient ensuite été transmis au surnommé "Il Medico", ils décident de s'embarquer pour les Rivages. Après avoir ramassé leurs affaires, ils rattraperont in extremis le "Seigneur de Verdyriane", un galion de la Guilde Océane, qui s'apprêtait à aller rejoindre les 7 autres vaisseaux du convoi qui tentait la traversée de l'Océane. Le Seigneur de Verdyriane, sous le commandement du Capitaine Sorja, une kheyza flamboyante, de son second Giorgio Cannalla et du mage de bord, un métis nommé simplement Sim, prirent donc la Voie du Sud-sud-ouest avec pour destination Port Franc.

Évidemment, aucune traversée de l'Océane n'est sans histoire et, après une tempête, le convoi dû essuyer l'attaque de ce qui semblait être une flotte pirate mais qui s'avéra être en fait des navires de la Guilde Transocéanique, qui n'aime pas trop la concurrence... Les Passeurs s'illustrèrent pendant la bataille, particulièrement Dralien qui éteignit de justesse un baril de poudre menaçant de faise sauter leur navire... La perte du galion "Le Lien d'Eau" et de la frégate "La Mante des Mers" n'empêcha pas les navires restant (le "Gaillard", le "Goéland", le "Juan de la Costa", le "Vent du Nord" et le "Seigneur de Verdyriane") de poursuivre leur route, après avoir mis en fuite les assaillants. Un peu plus loin, le convoi passa à proximité d'une vaste étendue couverte d'algues sombres, vaguement circulaire. En son centre approximatif, on pouvait constater, grâce aux longues-vues venn'dys, la présence d'un petit navire, semble-t-il abandonné. Les Passeurs prirent le temps de descendre une barque pour aller visiter l'endroit, récoltant au passage dans la mer d'algue quelques "nodules" porteurs de loom noir. Au centre, le petit navire (à l'étrange coque recouverte d'une fine couche de métal) contenait seulement un cadavre momifié et quelques objets, qui permirent d'identifier l'occupant comme étant un certain Otopaq, ulmèque de la Guilde de la Quatrième Lune. Ils finirent par quitter précipitamment l'endroit, en comprenant pourquoi le navire de l'Ulmèque possédait une coque "blindée": les algues secrétaient un puissant acide dissolvant rapidement tout matériau d'origine organique...dont le bois de leur barque. Ils seront repêchés à temps par les marins du Seigneur de Verdyriane, sans cependant savoir exactement ce qu'ils avaient visité. Un mystère de plus sur Cosme...

Toujours est-il que le convoi finit par atteindre Port Franc. Au port, ils espionnèrent les autres navires du convoi, espérant repérer les "messagers" de Jéophar. Ils repérèrent bien deux venn'dys portant de grands sacs et vêtus de sombre accoutrement, mais ils ne purent qu'assister impuissants à leur embarquée sur un petit navire sous forte escorte, qui sembla faire voile vers l'archipel venn'dys. Les Passeurs eux-mêmes prirent la navette nocturne vers Brizio et les autres principales villes de la Maison des Esprits, pour arriver au petit matin à la capitale Venn'dys, où leur premier soucis fut de trouver un gondolier qui leur ferait une petite visite guidée de Brizio.

Ahhh... Brizio, ses canaux, sa tour de l'Envol, sa Grand'Place, son Palais du Doge... Alors que toute la ville se préparait à fêter le plus important Carnaval de l'archipel, les Passeurs, eux, repérèrent vite le 112 de la Voie Triomphale, ce qui semblait être une maison d'une vieille famille patricienne mais qui, après force surveillance, se révéla être une quasi-forteresse, très bien gardée. Les guildiens repérèrent même les "messagers" de l'Ambassadeur Jéophar y pénétrant... Ils réussirent aussi à filer, non sans peine et sans blessures, une personne, qui semblait important puisque accompagnée de gardes du corps, portant de pieds en caps le costume traditionnel du théâtre venn'dys associé au médecin. "Il Medico"... qui se dirigea après des détours au Palais du Doge, où il fut rapidement admis. Mais dans quoi les Passeurs se sont-ils fourrés???

Un tunnel...
Tunnel vers la page des Mystères du Continent

Note sur les droits d'auteur

Dernière modification: 22 août de l'an de grâce 2000