Guildes

La Caravane des Révélations


Cette aventure de création maison constitue la suite de la campagne de "l'Eau des Conspirations".



Lonaria, Plaine de Zar, Rivages, 5e jour de prime Bise de l'an 207 de l'Âge de l'Aventure - Les membres de la Guilde du Nouveau Monde quittaient sans regret Brizio, la capitale de la République VennDys. Anseq Klarsaq, ex-templier d'Ashragor (François Gagnon), Dralien, Ashragor prédictin du Diable (Martin Frédérick); Dévaki alias "mémé cannibale", herboriste kheyza (Sonia Piché) et Émirielle de Tusme, duelliste venn'dysse (Christine St-Laurent) avaient été rejoints par Saellia Darmes, la fille du Grand-Maître de leur véritable guilde, la Guilde des Passeurs. Celle-ci leur avait amené deux nouvelles recrues qui rejoignait leur guilde: Maria, jeune sorcière venn'dysse (Émilie Cloutier) et Thoren Val Moïr, fougueux chevalier gehemdal (Jean-François Ruel).

Les derniers moments des guildiens dans les îles venn'dys avaient été fort chargés. Tout d'abord, ils s'étaient enfuits du manoir isolé de la campagne de Brizio, emmenant avec eux Mirella Darmès, la mère de Yolan Darmès, le Grand-Maître de la Guilde des Passeurs et son geôlier et ex-masque, Cesar de Villanova, qui en était visiblement tombé amoureux malgré qu'elle était atteinte de la langueur.. De plus, ils firent une promesse à Marco Arvelli, l'un des dirigeants des Larmes, le groupement de rebelles venn'dys qui les avait aidés: lorsque les guildiens trouveraient la localisation de la fontaine de Juan Vence, peut-être le remède de la Langueur, ils leur enverrait toutes les informations. En échange, Marco offrit au guildiens les plans d'un navire révolutionnaire. Ces plans avaient été dessinés par une vieille connaissance des Passeurs, feu l'aéronaute et inventeur Massimo Stozzi, qui était également incidemment un supporteur des Larmes. Sachant que par le passé les Passeurs avaient pris soin de la fille orpheline de Massimo, ce n'était pas pour rien que les Larmes leur avait accordé confiance... Le navire avait une particularité: il n'utilisait ni voiles ni rames, mais plutôt un calcinateur amélioré utilisant la poudre comme combustible...et qui promettait de faire la traversée de l'Océane en trois semaine plutôt qu'en deux mois! Malheureusement, il faudrait des ressources exceptionnelles en argent et en compétences afin de mener à bien sa construction puisque Stozzi n'était plus...

Toujours est-il que les guildiens du Nouveau Monde accostèrent à Lonaria, sur la côte de la plaine de Zar. Dans un lointain passé, Lonaria avait été la capitale de la Ligue des Cinq Cités, cinq villes qui avaient été fondées par les Venn'Dys mais qui s'étaient ensuite revellées contre l'autorité de Brizio. Malheureusement pour elles, elles avaient fini par être rasées... Avec l'arrivée du Continent et le commerce inter-Maisons qui s'accentuait, il devenait nécessaire d'avoir un port sur la plus grande île des Rivages en face des cités insulaires venn'dys, et le hâvre naturel qui avait jadis abrité Lonaria, sur les débuts de la Via Impéria menant jusqu'aux territoires gehemdals, était idéal. Les guildiens accostèrent donc dans une ville nouvelle en pleine ébullition, qui n'était pas sans rappeler Port Mackear.

Ils furent menés discrètement jusqu'à l'immense caravane de la Guilde des Passeurs qui s'était arrêtée non loin, à la roulotte de Yolan Darmès. Là, une longue nuit de révélations débuta: Oui, les Passeurs étaient manipulés depuis longtemps par les Venn'Dys, et devait parfois défendre au Sénat des positions qui étaient défavorable à la guilde mais intéressantes pour Il Medico. Celle-ci non seulement détenait la mère de Yolan depuis longtemps, mais avait la preuve de plus que son père n'était pas Jairn Darmès, mais plutôt un agent des Masques: nul autre que Cesar de Villanova...ce qui faisait de Yolan un Venn'Dys pur sang. Ce qui causait un grave problème... En effet, habituellement, le successeur d'un Grand-Maître de guilde était choisi parmi ses "ministres", les Maîtres de chapitre. Mais Jairn, voulant léguer à son fils prometteur la suite de son œuvre, avait manœuvrer pour que la loi kheyza des caravanes soit plutôt utilisée, et que Yolan en hérite, ce qui avait causé pas mal de brouhaha à l'époque. Yolan avait appris de sa mère dans son jeune âge la vérité, et avait vécu depuis avec ce lourd secret. Si cela se savait, Yolan perdrait sûrement sa position, et la Guilde des Passeurs serait plongée dans le chaos. Maintenant que Mirella Darmès n'était plus entre les mains d'Il Medico, le danger était moindre, mais toujours présent: rien n'empêchait encore le Maître des Masques de discréditer Yolan Darmès...

Néanmoins, quelques actions discrètes pouvaient, et avaient été prises. Lorsque les Passeurs mentionnèrent l'existence d'une "Mer Verte" et de la fontaine de Juan Vence qui contenait peut-être le remède à la Langueur, Yolan Darmès fut intrigué. Il avait réussit, il y avait quelque mois, à infiltrer un membre des Passeurs comme marin sur un bateau d'Il Medico. Il n'avait pas eu de nouvelles de celui-ci pendant des mois, jusqu'à ce qu'il réapparaisse à la caravane des Passeurs, gravement blessé et délirant sur une "source de la Mer Verte". Le lendemain matin, il avait disparu, des témoins déclarant que des hommes s'étaient infiltrés dans la caravane (probablement des Masques), et avaient tué le marin pour ensuite le jeter à la mer.

Or, le marin n'était probablement pas encore mort lorsqu'il fut lancé dans les chutes de la rivière de Lonar. En effet, depuis ce temps à cet endroit se retrouve une Pleureuse. Selon la mythologie kheyza, l'étincelle de loom que l'on retrouve en chaque humain, lorsque celui-ci meurt, repart se fondre dans le grand Tout, nommé Khonte. Or, certaines personnes, lorsquelles meurent dans des circonstances particulières, ne voient pas leur âme, ou étincelle, quitter Cosme pour Khonte, et devienent plutôt un Martiya, un revenant. C'est le cas, par exemple, des marins qui se noient avec une dernière pensée pour leur famille: leur étincelle se matérialise plutôt en une femme fantômatique, qui chante tristement et essaie de forcer les passants à plonger récupérer le corps pour lui donner une sépulture décente, causant le plus souvent une nouvelle noyade. Peut-être qu'il serait possible de communiquer avec la Pleureuse pour connaître le secret que le marin a emmené dans la mort... Pour les aider, Yolan leur suggère de demander de l'aide à Nimh, le Sinperdal de la caravane, c'est-à-dire le "Tueur de Mort", un chasseur de fantômes qui renvoit à Khonte les âmes errantes. Celui-ci coopère sans empressement, leur montrant la pleureuse et le site où se trouve le corps: dans l'eau, au pied d'une chute, où les vagues viennent violemment se briser. Bref, une tâche périlleuse que de le repêcher, mais les guildiens seront encouragés par le fait que le chant de la Pleureuse, presque imcompréhensible, semble contenir les mots "Juan Vence". Après plusieurs plongées difficiles, le vigoureux Thoren réussira à repêcher le corps, et devant Nimh qui ne croyait pas possible de communiquer avec un mort, Dralien réussit à "sentir" l'étincelle de loom libérée de la pleureuse. Il put ainsi entendre le dernier message du marin:

"Long l'Océane, sur la voie du Couchant
L'Eau et le Feu, première terre qui t'attend
Face au Dieu Noir, le chemin d'Occident
Au-delà de l'Aire du Rapace Hurlant
Fontaine de Juan et Mer Verte sous le vent"


C'était manifestement une trajectoire vers la source de Juan, à travers l'Empire du Noir Couchant et vers des terres encore inexplorées... Mais pour le moment, les guildiens étaient préoccupés par d'autres manifestations du loom. En premier lieu, il semble que Dralien avait non seulement "sentit" l'étincelle de loom du marin, mais l'avait aussi absorbé dans son guilder... Une ombre lui apparut et lui parla dans son esprit, lui annonçant semble-t-il qu'elle le hanterait nuit et jour pour tr;es longtemps, mais sembla très surprise lorsqu'elle se rendit compte qu'elle hantait un Ashragor, et non un Kheyza... Dralien avait déjà entendu un secret kheyza qui complétait la mythologie kheyza: les étincelles de loom provenait de Khonte, et toutes ses parcelles avait appartenu à des Kheyzas qui avaient vécu dans le passé; il arrivait que certains Kheyza avait le Don de pouvoir converser avec les anciennes conscience contenues dans leur propre étincelle de loom, qui leur apparaissait alors sous la forme d'Ombre. Nimh semblait lui-même au courant de ce "secret" et ne semblait pas très heureux qu'un Ashragor le sache, même s'il ne comprenait pas par quelle prodige un ressortissant de la Maison des Princes Mortifères pouvait avoir une Ombre... Le Sinperdal quitta la caravane rapidement, sans donner de raison.

Par ailleurs, les guildiens avait constaté un autre phénomène fort mystérieux. Près du corps du marin, sous l'eau, ils avaient retrouvé deux bosquets d'algue...chargés de loom! Quoi, du loom noir et rouge sur les Rivages?? Qui plus est, lorsqu'ils récoltèrent le loom, une manifestation particulière fit son apparition: deux formes serpentines rouges et noires, comme de vapeurs, s'enroulant et s'attaquant, jusqu'à ce qu'elles se dissipent... L'influence du Continent était-elle maintenant telle qu'elle se faisait maintenant ressentir jusque sur les Rivages? Un mystère de plus...

Un tunnel...
Tunnel vers la page des Mystères du Continent

Note sur les droits d'auteur

Dernière modification: 22 août de l'an de grâce 2000