Guildes

Faune loomique: les nyctikis




Dans les régions habitées par l'hiver, il arrive que l'on croise dans les forêts gelées une famille de petits singes grignotant des noix ou des cônes de pins au faît d'un arbre dénudé. Ces nyctikis ressemblent fort à un tarsier: il a sa petite taille (tout au plus 25 cm), sa queue glâbre, ses pattes aux longs doigts préhensibles et ses yeux ronds et globuleux. On le distingue par contre à sa fourrure blanche, douce et chaude (un manteau en peau de nyctiki se vendrait à prix d'or...) et au fait qu'il porte en lui du loom noir.

Récupérer ce loom (en quantité variable, entre 1D3 et 1D6+2 selon l'âge de l'individu) peut sembler facile à première vue. Le nyctiki étant un animal curieux, il peut être facile de l'attirer à l'aide d'un peu de nourritures et de paroles apaisantes. Il "suffit" ensuite de l'attraper (ce qui peut quand même poser difficulté, ces p'tites bêtes faisant preuve d'étonnants réflexes et d'une grande agileté), de lui écarquiller les paupières au maximum et de planter son regard dans le sien pour récupérer le loom. Un détail de taille, cependant: un nyctiki ainsi prit au piège lancera de grands cris perçants qui signale qu'il est en vulnérable et appelant à l'aide ses compagnons. Si ceux-ci ne risquent pas d'embêter un groupe entier de guildiens, il peut en être tout autrement des prédateurs en maraude dans les environs, qui seront inévitablement attirés par une proie si facile...et qui pourraient jeter leur dévolu sur quelques humains bien dodus faute de mieux.

Avec de la chance, les guildiens pourraient même tomber sur un des rares spécimens de nyctikis noirs. Ce ne sont pas simplement des individus atteints de mélanismes, ils possèdent en effet une habileté bien particulière: celle de voir dans le noir à l'aide de leurs yeux-phares. En effet, par un phénomène qui déroute encore totalement les doctes, deux cônes de clarté semblent émerger des orbites de ces singes lorsqu'ils ouvrent leurs doubles paupières (ils possèdent deux couches de paupières, celles habituelles et une autre paire sous-jacente, transparente). Tout ce qui se trouve dans l'aire d'effet des deux "phares" apparaît alors clairement en noir et blanc. Des membres de la Guilde des Passeurs ont plaisanté que ces singes seraient bien pratiques pour les tours de gardes de nuit: il suffirant d'en porter un sur la tête pour pouvoir parfaitement voir même dans les ténèbres les plus sombres. Encore faudrait-il que le petit singe consente à se tenir bien tranquille sur la tête d'un humain, le visage regardant vers l'avant et les doubles paupières bien ouvertes... Il y a plus simple: récolter son loom noir. En effet, les nyctikis noirs portent soit une grande quantité de loom noir, soit du loom raffiné contenant le sortilège "Voir dans l'obscurité" du phylum noir pur de Prévious le méticuleux. Et ça évite de recevoir de petits cadeaux disgracieux et malodorants du nyctiki sur la tête...

Un tunnel...
Tunnel vers la page des Mystères du Continent

Note sur les droits d'auteur

Dernière modification: 27 janvier de l'an de grâce 1999