Guildes

Loom: le Palécovier




Dernièrement, j'ai pu subrepticement m'immiscer dans une salle de cours de l'academie guildienne de la Cité d'Astienne (République Venn'dys), dans la classe du renommé docte Gugliemo Venenzuelli. Voici ce que j'y ai entendu...

"...et comme je vous l'ai dit hier, le loom continental peut se retrouver sous plusieurs formes: minérale, gazeuse, liquide, même animale et végétale... Eh, vous! Oui, vous, Torik Bleucastel! Cessez de faire des moulinets avec votre hache à deux mains! Vous derangez toute la classe!

Bon... Où en étais-je? Ah oui, le loom sous forme végétale... En voici un exemple: le palécovier. C'est un arbre assez rare que l'on retrouve dans certaines mangroves de la Contrée de Gillian, particulièrement sur quelques régions côtières de l'empire de Phalleen (dans les rares coins ou il n'y a pas de falaises vertigineuses) ou encore dans certains archipels, tels les îles Boucanes ou la Dorsale du Saurien.

Vu de loin, il a l'apparence du palétuvier classique, avec ses racines plongeant dans l'eau salée de l'Océane, mais il possède une particularité: ses graines. En effet, celles-ci sont énormes, de la taille de noix de coco, et flottent entre deux eaux sous la "cage" de racines du palecovier, qui n'en possède qu'une à la fois. Ces graines sont fortement velues à l'extérieur, et sont constituées d'une coque très dure. L'intérieur est plus intéressant: tout comme pour la noix de coco, sa chair est excellente (avec un goût légèrement salé) et il contient un liquide laiteux tout aussi délicieux.

Il arrive parfois que le lait du palecovier soit coloré; il contient alors (je vous le donne en mille) un peu de loom de la couleur dominante de la région, habituellement jaune ou rouge (1D4), que l'on peut absorber en buvant son lait. Même, si l'on est très chanceux, il peut contenir du loom raffiné: habituellement "Je suis étanche" du phyllum de loom jaune des Sources (ce qui semble logique).

Ah... Je vous vois déjà, les yeux grands ouverts, vous imaginant en train de cueillir avec aisance la graine du palécovier... Mais ce n'est pas si facile! Les racines du palécovier sont en effet souvent l'hôte d'un banc de petits poissons vicieux: les piracoviers. Pas plus gros qu'un poisson rouge mais à la gueule fournies de minuscules dents acérées comme des rasoirs, ils se nourrissent en faisant des razzias chez les autres poissons environnants. Il semble qu'ils apprécient tout particulierement se délecter (comme en-cas) des minuscules larves qui se developpent dans la toison de la graine de palecovier. Ils la protège avec acharnement, et plus d'un guildien ignorant s'est vu gravement blessé à la main et au bras en tentant de sortir de l'eau une graine de palécovier entourée de "beaux petits poissons rouges"... Comme quoi, tout n'est pas ce qu'il semble être sur le Continent!"

Un tunnel...
Tunnel vers la page des Mystères du Continent.

Note sur les droits d'auteur

Dernière modification: 22 décembre de l'an de grâce 1998