Guildes

La Porte Noire


Cette aventure est basée sur le scénario "La venue du Portail" de Tristan Lhomme et Frédéric Ménage, publiée par Multisim dans la boîte de la première partie de la campagne "Le Requiem des Ombres".



Les Monts Crépusculaires, entre la Contrée de Gillian et la Contrée du Noir Couchant, Continent, 20e jour de seconde ardence de l'an 207 de l'Âge de l'Aventure Les membres de la Guilde des Passeurs rassemblés dans les cavernes des Seninns, dans les Monts Crépusculaires, avaient de graves décisions à prendre. Valia Marinavère, archère kheyza (Mélanie Huard); Émirielle de Tusme, duelliste venn'dys (Christine St-Laurent), Dralien le Prédictin du Diable, nécromant ashragor (Martin Frédérick), Anseq Klarsaq, templier ashragor (François Gagnon), Sahad Adjad, homme-griffe felsin (Patrick Lottinville) et Dévaki, herboriste kheyza (Sonia Piché) durent en effet décider ce qu'ils devaient faire pour empêcher Darka Khan et ses alliés d'arriver à leurs fins. En effet, il semblait que ceux-ci avaient pris possessions d'un grand nombre d'esclaves qu'ils contraignaient par des moyens magiques à travailler pendant leurs rêves à l'érection, en Nocte, d'une immense porte noire et de temples tout aussi gigantesques. Ensuite, par un puissant rituel, les Ashragors feraient passer cette région de Nocte dans le monde réel... Et alors, que se passerait-il? Serait-ce l'arrivée de la compagne et du fils d'Ashragor sur Cosme, comme le voulait la version officielle de la Maison des Princes Mortifères, ou plutôt le départ à jamais du Prince-Démon tutélaire de la maison comme le laissait supposer un ragot persistant? D'une façon ou d'une autre, cela ne faisait pas tout à fait l'affaire des Passeurs... Mais que faire, à six contre quelques centaines de Robe Noire, de templiers, de démons ou de prêtres d'Ashragors?

Calìtlen fera part au groupe d'une rumeur qu'elle avait entendue, alors qu'elle agissait toujours à titre de guildienne et qu'elle tentait d'ouvrir une route dans l'Empire du Noir Couchant: quelque part, à quelques heures de marche du réseau de caverne des Seninns, était la demeure d'un être qui savait contrôler les démons... La décision fut prise: les guildiens chercheraient de l'information sur cet être, alors que Calìtlen tenterait de réunir les tribus Seninns pour affronter les Ashragors.

Guidés jusqu'à l'extérieur, les Passeurs devront traverser une terre nommée "Terre des Foudres", et pour cause: il semble qu'un orage permanent menace ce plateau rocheux et désolé, les éclairs frappant constamment le sol parsemé de zones métalliques. Ils finiront par apercevoir un étrange phénomène: un vitrail semblait posé à même le flanc d'une montagne. En fait, ils pourront constater que plusieurs vitraux s'y trouvent disposés à intervalles réguliers, et qu'au travers on peut voir, creusé à même l'intérieur de la montagne, une véritable cathédrale dédiée à Ashragor... Ils réussiront à y pénétrer, et pourront voir que s'y retrouve davantage que dans une église habituelle: les murs, le plafond et le plancher sont couverts d'écritures; sur l'autel, une forme circulaire d'une trentaine de centimètres de diamètre semble donner sur un autre plan; une rivère noire de jais y coule, passe le portail et aboutit sur l'autel pour se déverser dans une petite canule d'un cercueil fermé, posé devant lui. Et deux statues aux formes démoniaques semblent garder l'endroit, derrière l'autel...

Les Ashragors liront le texte, qui leur apprendra la véritable nature des Strankars, ainsi qu'un sort permettant de les contrôler. Malheureusement, le texte passe à l'intérieur du cercueil... Soupçonnant fortement que les statues étaient en fait des démons gardiens qui s'animeraient à l'instant où ils tenteraient de l'ouvrir, ils voulurent s'assurer qu'ils seraient inactifs. Mais leurs manœuvres eurent plutôt fait de les réveiller, et un furieux combat s'ensuivit. Les démons furent battus, non sans dommages, et les Passeurs purent ouvrir le cercueil, pour s'apercevoir que son occupant était loin d'être mort... C'était Sarak Goeuthe, premier démoniste ashragor à aborder la Contrée de Gillian, il y avait près de deux siècles, et survivant toujours en tant que Pestar (une créature loomique) grâce au bain de loom noir liquide dans lequel il somnolait. Apprenant la venue prochaine de la Porte Noire, Sarak sera inquiet des effets possibles d'un tel déferlement de puissance sur la région, et aidera les aventuriers en leur apprenant le sort de contrôle des Strankars et en les laissant s'abreuver à la source de loom noir. Il ne reste plus aux aventuriers à revenir chez les Seninns, rencontrant au passage quelques Foudres, être loomiques "électrisés" et peu amicaux...

Calìtlen les attend avec deux cent guerriers seninns. Quelques éclaireurs sont envoyés pour trouver l'endroit où apparaîtra la porte noire, et ils trouveront une vallée non loin, semblant artificielle, et probablement creusée par Darka Khan grâce à ses nouveaux pouvoirs pour accueillir la région de Nocte... Après que les Passeurs se soient assurés à l'aide de leur sort que les Strankars qui patrouillent ne révéleront pas leur présence à Darka Khan, leur armée se terrera aux abords de la vallée. Après quelques heures d'attente, le phénomène attendu mais pourtant impressionnant se produisit: un paysage entier, comprenant des collines, des temples gigantesques, des statues grimaçantes, une allée de gargouilles et une énorme Porte Noire fit son apparition et se juxtaposa imparfaitement au fond de la vallée. Les Seninns et les Passeurs descendirent l'escarpement les séparant du bas de la vallée, et furent accueillis par une grande troupe de templiers d'Ashragors, de robe noire et de démons. Plus particulièrement, des émissaires s'approchèrent pour parlementer: Darka Khan, un duc démon nommé Avargar et Mosta Erwes, Grand-Prêtre. Ceux-ci tentèrent d'intimider les aventuriers en leur témoignant de la futilité de leurs actes, mais ceux-ci ne voulurent rien entendre et réussirent même à installer le doute entre les trois dirigeants ashragors en leur démontrant que Darka Khan ne leur disait pas tout... Néanmoins, les pourparlers furent vint et la bataille finit par éclater, inévitable.

Ce fut un carnage. Malgré toute leur bonne volonté et l'ardeur des Passeurs, les Seninns se faisaient massacrer par les démons, templiers et robe noire. Jusqu'à ce qu'il semble qu'Avargar et Erwes tombent en plein dans la zizanie qu'avaient voulu installer les Passeurs, et se mettent à se battre entre eux. Alors, le chaos s'installe: les combats redoublent de rage entre tous les groupuscules, démons, templiers, robes noires et Seninns s'entre-tuant. Les Passeurs se feront alors rejoindre par Darka Khan. Celle-ci, à leur étonnement, leur annonce qu'elle a besoin d'eux: Mosta Erwes veut tenter d'ouvrir la porte maintenant, et personne n'est capable présentement d'empêcher d'en sortir ce qui se trouve de l'autre côté... et ce serait leur mort à tous. À reculons, les Passeurs accepteront de faire cause commune avec l'Ashragore et se rendront à la porte, afin de mettre hors d'état de nuire le Grand-Prêtre, en plein rituel d'ouverture.

Erwes occis, tout devient silencieux sur le champ de bataille. Un grondement sourd vient du grand temple; les Strankars se mettent au garde-à-vous sur la haie de gargouille menant à la Porte. Et du temple émerge... Ashragor lui-même! Devant cette figure écrasante, les Ashragors se jettent au sol pour se prosterner, les autres restent bouches-bées. Et les Passeurs restent encore plus étonnés quand, après avoir remercié les troupes ashragores de leur dévouement, Il fera de même avec eux, pour avoir empêché "l'ouverture prématurée de la Porte". Il leur accordera même quelques requêtes, dont la libération des esclaves. Ashragor répondant à leurs questions, en lisant entre les lignes, les Passeurs apprendront quelques révélations: il n'est pas possible pour lui de leur révéler la cause de la Langueur des Venn'Dys (il n'est ni omnipotent, ni omniscient??), et qu'il est "un pion sur le grand échiquier qu'est Cosme, comme les autres serviteurs"...

C'est donc avec le sentiment de n'avoir ni véritablement gagné, ni vraiment perdu, mais de n'être peut-être que des poussières sur un échiquier, que les Passeurs organiseront le rapatriement des esclaves à Port-Mackear, obtenant au passage toute leur gratitude. Après plusieurs jours de voyage, ils retomberont dans le quotidien de leur comptoir, avec la nouveauté qu'ils doivent maintenant maintenir les apparences d'avoir fondé une nouvelle guilde, la Guilde du Nouveau Monde, pour répondre aux manigances d'Il Medico. Mais nul doute que tout n'en restera pas la et que, quelque soit le nom donné à leur guilde, les Passeurs seront de nouveau impliqués dans les grands bouleversements de Cosme à venir...

Un tunnel...
Tunnel vers la page des Mystères du Continent

Note sur les droits d'auteur

Dernière modification: 22 août de l'an de grâce 2000