Guildes

Des Strankars




Voici un développement personnel sur les Strankars, ces vautours du Continent présents par exemple au Fort des Strankars près de Port Mackear, que j'utilise dans ma partie...

Les Strankars furent de simples vautours du continent avant l'arrivée des natifs des Rivages. L'un des premiers démonistes ashragor à mettre le pied dans la contrée de Gillian, Sarak Goeute, trouva ces animaux particulièrement charmant (selon les critères esthétiques ashragors) et décida de les "élever" dans la hiérarchie infernale en en faisant posséder toute une volée par des démons mineurs spécialisés dans la surveillance. De plus, il les consacra à Ashragor lui-même, et les utilisa comme espions ailés pendant sa vie sur le Continent. Les démons devaient pouvoir retourner dans leur plan à la mort de Sarak.

Mais chez les Ashragors, la mort est un concept loin d'être aussi clair que dans les autres maisons des Rivages. Lorsqu'il sentit sa dernière heure venir, Sarak exécuta un rituel afin de rester vivant sous la forme d'un Pestar, délaissant pour le moment l'idée de revenir dans les bourbiers funéraires des Rivages, pour d'obscures raisons politiques et religieuses qui étaient d'ailleurs à l'origine de son exil sur le Continent. S'il libérait les Strankars de son influence immédiate, il décida cependant de les conserver en ce plan, de manière à les avoir sous la main le jour de son "retour"... Il s'enferma donc dans un endroit secret du Continent et les démons se dispersèrent dans la Contrée, toujours sous la forme de Strankars, mais continuèrent à avoir des contacts épisodiques avec des démonistes, parfois Ashragors, mais le plus souvent des utilisateurs de loom noir indigènes du Continent. Près d'un siècle plus tard, on ne sait pas vraiment comment, les Strankars se rassemblèrent aux alentours d'un fort fondé par les Venn'Dys près de Port Mackear. On dit qu'ils avaient été contactés un à un par un sorcier des Dynasties Fantômes, qui les aurait offerts ensuite à des ambassadeurs Ashragors en gage d'amitié entre les deux peuples. Ceux-ci étaient en conflits (comme ils l'ont à peu près toujours été depuis la fin du deuxième empire métallique) avec des factions venn'dys de la Contrée, et ils s'en servirent pour se débarrasser du Fort nouvellement construit.

Les Strankars firent très bien le travail, en massacrant leurs habitants. En effet, même s'ils sont sensibles aux armes physiques, les démonets des Strankars ne peuvent être réellement détruits que par des forces magiques: un strankar "tué" à l'épée n'est simplement que la perte d'une enveloppe physique pour son démonet, qui recherchera instinctivement immédiatement un autre strankar "normal" du continent afin de le posséder à son tour, et revenir à la charge. Le Désert Bleu du Mirol est une source presque inépuisable de Strankars "normaux" dans Gillian...

Depuis, les Strankars ont prit possession du Fort comme base, et empêchent toute reprise par des humains. Ils ont attendu là, surveillant la contrée sans but précis, qu'un nouveau "maître ashragor" se pointe, et leur fasse éventuellement remplir une mission qui les rendrait dignes de retourner dans leur plan d'origine...

...et c'est ainsi que Darka Khan intervient. On dit qu'elle avait retrouvé l'antre de Sarak lors d'un voyage dans l'Empire du Noir Couchant. Elle arriva à communiquer avec les Strankars et, avec l'influence qu'elle possédait provenant d'Ashragor lui-même, réussit à se faire obéir. Depuis, les Strankars surveillent pour son compte tous les personnages importants de la Contrée. Le Fort est presque déserté, à part quelques Strankars possédés par des démons un peu plus puissants et intelligents qui coordonnent le tout et font parvenir les informations pertinentes à l'agente ashragor. Bonjour paranoïa à la moindre plume noire! ;-)

Un tunnel...
Tunnel vers la page des Mystères du Continent

Note sur les droits d'auteur

Dernière modification: 14 mars de l'an de grâce 1999