Bio-cybernétique: Pour un monde meilleur
par Denis St-Laurent


Une courte nouvelle cyberpunk



"Salut Carl!
-Oh! Salut Pierre!" Les portes de l'ascenseur se refermèrent. "Comment vas-tu? dit Carl
-Bof! La routine. Et toi? Le petit Jonathan se remet-il bien de son opération?
-Il va très bien. Ses...
-Excusez-moi!" Un homme les écarta pour se diriger vers les portes de nouveau ouvertes. Il y eut un mouvement général pendant que les gens se bousculaient pour profiter d'un peu plus d'espace. L'ascenseur repartit. "Comme je te disais, il marche déjà. Mais les escaliers lui posent un peu de problèmes. Le médecin a dit que ça prendrait encore un mois avant que les terminaisons nerveuses ne repoussent et que son cerveau s'adapte aux jambes bioniques.
-Hé bien! C'est toujours mieux qu'une chaise roulante. Voilà mon étage. Au revoir!
-Salut." L'ascenseur repartit.



"Me voilà dans le système." L'excitation le gagnait. Tout le monde disait que c'était impossible de "casser" le code de sécurité du mégacomputer de la banque Ericson. Mais, Jake, lui, y était arrivé. "Le gars avait raison; avec l'interface qu'il m'a implanté, je peux interagir cinq fois plus vite qu'avec ma console." Il prit une grande respiration pour se calmer. "Maintenant, je dois stopper le programme d'alarme." Une sensation de vertige s'emparait de Jake comme il donnait mentalement ses instructions à l'ordinateur et recevait les résultats.. "Voilà! Je veux le "listing" des programmes comptables. Hmm...non, non, non...Hé! Arrondissement. Intéressant. Le programme qui arrondit les fractions de cents. Où vont-elles, ces fractions? On va les envoyer dans un beau compte à mon nom...sortie...goto Jake Travis 330-198...finit!" Jake s'alluma une cigarette. Il venait de réussir en sept minutes ce que d'autres n'avaient pu faire en trois semaines. "Bon, je dois effacer mes traces. Console! Retour dans tous les fichiers modifiés. Effacer...Hun! Qu'est-ce que..." Avant d'avoir pu terminer sa réflexion, Jake sentit le vertige puis la douleur s'emparer de lui. "Ils m'ont repéré!" La dernière chose qu'il aperçut avant de sombrer dans l'inconscience fut sa console en flamme, en traint de se carboniser.



Il sentit les flammes lécher son bras, par derrière le bouclier magique de Dargar. Les paroles du sorcier résonnaient dans sa tête: "Prends-le. Il te protégera du feu du dragon." Dans le fond de la caverne, il vit Baruk le Prêtre Noir brandir son couteau de sacrifice et entonner le chant rituel. "Mérissa!" Il sentit la rage s'emparer de lui. Avec un cri de guerre, il se rua sur le dragon. Son épée trancha une de ses pattes, puis, dans un arc de cercle parfait, alla décapiter à moitié le monstre. Le fracas de la chute de la bête tira Baruk de son intense concentration. L'épée verte de sang, il s'approcha du Prêtre Noir. Celui-ci, qui avait plutôt l'air blanc de peur, laissa tomber son poignard. "Tu as eu Baharg, mais moi, tu ne m'auras pas!" Bahurk se mit à chanter une étrange mélopée. Sa forme sombre s'estompait rapidement. "On se retrouvera!" lança-t-il avant de disparaître totalement. "Mérissa! Mérissa! Éveille-toi!
-Oooh! Qui est-ce? C'est toi! Tu es revbijzzfricflopkrrtic..."

"John, John, tu t'est encore branché sur un de ces trucs mémo-empathiques! Quand vas-tu accepter de vivre dans la réalité?"



"Et tu peux arriver à jouer de la musique comme ça, sans toucher à ton instrument?
-C'est pas moi qui joue. L'implant que j'ai dans la tête capte la musique que je m'invente ou que j'ai déjà entendu et la reproduit grâce au synthétiseur. Avec ça, je peux aussi l'enregistrer. La qualité du son est aussi bonne que celle obtenue dans un studio. Mais le principal avantage, c'est que je peux faire vivre une musique que personne n'aurait pu entendre, ou encore la jouer.
-Et je pourrais essayer ton truc, juste une fois? Tu sais, j'ai le "datajack", l'interface d'ordinateur. Ça doit être le même.
-Oui, mais il y a un problème. C'est pas une interface seulement, c'est un implant calibré pour mon cerveau, et même si je pouvais l'enlever, tu ne pourrais pas t'en servir. Mais tu vas voir! Je vais m'acheter le système d'induction sonique. Ça envoie la musique directement dans le cerveau, dans la zone de l'audition. Je peux écouter ma musique au volume que je veux, sans déranger personne, ni craindre de devenir sourd. Quand je l'aurai, je t'inviterai à venir l'essayer, tu n'as pas besoin d'implant spécial.
-C'est bien. Maintenant, je dois te quitter, j'ai du travail pour demain. Salut!
-Bye."



"Nouvelle innovation dans le domaine de la neuro-cybernétique. Le Dr Carson, l'inventeur de la calculatrice cérébrale, a implanté avec succès aujourd'hui le premier module neuro-mnémonique. Ce module donnerait accès à toute information que le subconscient aurait enregistré antérieurement, en d'autre mots, une mémoire totale de tout ce qu'une personne a pu voir ou entendre. La jeune femme qui a reçu l'implant a démontré une augmentation de 132 de son quotient intellectuel. La communauté scientifique est étonnée devant le fait accompli. La jeune femme, quant à elle, est en observation psychiatrique pour le moment."



"Un autre corps mutilé a été découvert ce matin dans la rue. Le crâne était ouvert et il manquait un oeil et une main. L'autopsie a confirmé les doutes des autorités: c'étaient bien des implants cybernétiques et bioniques qui remplaçaient les parties manquantes de la victime. C'est le cinquième corps retrouvé dans cet état ce mois-ci. Selon les forces de l'ordre, ces pièces volées seraient revendues sur le marché noir. Le matériel dérobé aujourd'hui a été évalué à trente-deux mille dollars." Clic! "Quel monde de fou. Je ne veux pas rester là à écouter ces horreurs. Je vais plutôt me brancher sur "l'empatruc" comme elle dit..."

Note sur les droits d'auteur


Un tunnel...
Tunnel vers la page du Fumble! #11

Dernière modification:18 mars de l'an de grâce 1998