(textes pour une campagne de Warhammer par Sébastien Savard)



Six formes fantomatiques attendaient. Un doux soleil de printemps, dont elles ne pouvaient sentir la chaleur, emplissait de lumière la clairière. La forêt aux alentours renaissait, les bourgeons venaient d'éclore, des oisillons dans un nid proche pépiaient, invectivant leur mère qui tardait à ramener leur pitance. Un cri venant du ciel attira les regards des spectres. Un point grossit, jusqu'à ce que l'on puisse distinguer les formes altières d'un dragon noble d'or. Il s'approcha rapidement et atterrit dans la clairière. Un elfe assit sur son encolure examina les formes transparentes puis descendit de monture. Les six fantômes s'avancèrent et dirent, d'une seule voix: "Salut à toi, Carrokkan Indagnir!
-Salut à vous, Caraidh! répondit l'interpellé. Que l'assemblée débute immédiatement. Certains d'entre vous accusent notre frère Andenië Galandriel de nuire aux Caraidh Odohir. Quelle en est la raison?"

Une des formes aux allures vaguement elfiques s'avança. Sa voix semblait provenir de très loin ou, plutôt, d'il y a longtemps. "Andenië et des loups sous sa gouverne ont attaqués un groupe d'animaux qui devaient reprendre Amarthaïka, le sceptre de l'Empereur-Démon, aux aventuriers que vous connaissez. Vous savez qu'il est dangereux que ce bâton soit entre leurs mains et que nous devons nous le réapproprier à tout prix.
-Est-ce vrai, Andenië?"

Un spectre aux traits mi-elfiques mi-canins répondit. "La première partie est exacte. Oui, j'ai voulu les en empêcher, et j,avais raison de la faire. Par contre, je ne suis pas d'accord avec la seconde partie. Amarthaïka est tout à fait en sécurité en leurs mains: ilsont passé l'Épreuve haut la main, ils ont mené à bien je ne sais combien de missions dangereuses, ils ont débarrassé le monde des Lassalan et ils narguent Endeskir depuis plus longtemps que pourrait l'espérer tout être vivant qui n'a pas leur trempe. C'est un groupe efficace: un élémentaliste en voie de devenir très puissant, un archer compétent, un redoutable géant, une humaine pleine de potentiel, sans compter le hobbit et le nain et tous leurs alliés: Zanac Dendergast, Targoor Solunar, Josephus Neurastein, les Blood... Et il ne faut pas bien sûr oublier l'agente des Ménestrels et mon arrière-arrière-petite-fille qui ne connait pas encore toutes ses capacités... Non, je crois qu'ils ont plus de chance que quiconque de résister aux forces de l'Empereur-Démon et je considère stupide l'attaque de mes confrères et de la guilde de Monalta Lunis contre ceux-ci, alors même que la liche Yarkas et des démons les poursuivaient."

Le Carokkan Indagnir considéra un moment la situation, puis, s'adressant à tous, déclara: "Nous devons laisser une chance à ces aventuriers. Nous ne leur nuirons plus, mais Andenië les surveillera de loin. Je ferai part de cette décision à Monalta Lunis. Est-ce bien clair?" Cela prit quelques secondes mais tous acquiescèrent, souvent à contrecoeur. L'elfe retourna à son dragon. "J'espère, pour l'avenir du monde, que je ne me trompe pas..." pensa le cavalier tout en enfourchant lentement sa monture.

Note sur les droits d'auteur


Un tunnel...
Tunnel vers la page du Fumble! #11

Dernière modification: 22 mars de l'an de grâce 1998