Voilà quelques autres brefs commentaires sur mes lectures...

"Final Black-Out" par L. Ron Hubbard (SF). La guerre déchire l'Europe depuis si longtemps que l'artillerie et l'aviation n'existent plus. Le continent court au chaos. Les troupes anglaises, exilées depuis si longtemps, sont rappelées au QG. Un seul se rebellera. On l'appelle le Lieutenant...Cet assez bon roman, pas mal nietzschéen dans son propos, aurait fait scandale à son époque pour sa vision de l'autorité. Une lecture intéressante.

"Dune" de Frank Herbert (SF). La planète désertique Arrakis, que l'on nomme aussi Dune, a été de tout temps le lieu de luttes intenses pour son contrôle, et pour cause: elle est la seule source de l'Épice, indispensable au voyage interstellaire, source de longévité et de visions... Là s'affronteront les clans Harkonnen et Atréïdes sous le regard attentif de toute la galaxie. Mais le destin de Paul Atréïde est ailleurs, quelque part dans les territoires du peuple Fremen, les chevaucheurs de Ver, qui attend un prophète...Il est de ces romans-univers qui vous entraînent dans un autre monde, si réel que l'on y croit presque... Dune en fait partie. TRÈS bon.

"Le retour des ténèbres" de Robert Silveberg et Isaac Asimov (SF). Kalgash eut put être une planète relativement semblable à la Terre, si ce n'était un détail assez significatif: elle était situé dans un ensemble complexe d'étoiles, et bénificiait ainsi de la lumière de 6 soleils. Aussi bien dire que Kalgash ne connaissait jamais la nuit, et que la simple noirceur d'un tunnel de foire pouvait causer l'hystérie et la mort chez ses utilisateurs. Et chez les Apôtres de la Flamme, on murmure que les soleils pourraient disparaître du ciel de Kalgash... Silveberg et Asimov ont repris la nouvelle "Quand les ténèbers viendront" d'Asimov, et lui ont ajouté deux parties, avant et après, pour en faire un roman. Même si la nouvelle, excellente au demeurant, se suffit amplement à elle-même, le roman est tout de même pas mal intéressant. Et Silveberg n'est pas précisément un inconnu en SF...

"Tron" de Brian Daley (SF). Un voyage dans le véritable monde intérieur d'un ordinateur... Si le film du même nom de Disney a fait figure de précurseur à l'époque pour son utilisation d'un grand nombre d'images de synthèse créées par ordinateur, le roman est quant à lui assez médiocre. Bof. Si vous n'avez rien d'autre à lire.

Bonne lecture!

Note sur les droits d'auteur


Un tunnel...
Tunnel vers la page du Fumble! #14

Dernière modification:1er juillet de l'an de grâce 1998