(textes pour une campagne de Gurps Viking, La Guerre des Étoiles et Warhammer par Sébastien Savard)



Découverte Archéologique
(Campagne de Gurps Viking de novembre 1992)


"...et, mon cher, John, je ne t'ai pas encore parlé des fantastiques découvertes archéologique que nous avons faits, moi et Lydia, près d'Inverness, en Écosse. En faisant des fouilles dans les fondations d'une demeure datant du Moyen-Âge, nous retrouvîmes un ensemble de parchemins reliés et emplis de vieux gaélique écossais. Comme tu le sais, Lydia est une spécialiste de l'ancien gaélique (comme du saxon et de plusieurs autres langues européennes antiques...) et elle m'apprit que le document s'intitulait pompeusement "Histoire du peuple écossais". Voici un extrait qui pourrait t'intéresser...

"En ce 19e jour d'octobre de l'an de grâce 859, la demeure de notre chef bien aimé Albeon McLoyd fut assaillie de nuit et un grand carnage y eut lieu. Des huit serviteurs assignés à sa demeure, un seul échappa au trépas. Sa fille, Katherine, fut ravie par les mêmes félons qui assassinèrent sauvagement notre seigneur, Dieu ait son âme. Il s'enfuirent prestement, laissant derrière l'un des leurs, gravement blessé. Seule la charité chrétienne empêcha qu'on le brûla immédiatement sur le bûcher pour ses méfaits et il fut soigné par Dame Aliénor. Deux jours plus tard, il émergeait de son sommeil. À notre grande surprise, il baragouinait notre langage. Il nous dit qu'il était d'ascendance écossaise et se nommait Alister McCuthbert. Il raconta que lui et ses compagnons recherchait les habitants de leur village, capturés par des écossais lors d'un raid punitif. C'est alors que je me rappelai l'expédition qu'avait monté quelques semaines auparavant le seigneur d'Aberdeen vers la Norvège pour punir les hommes du nord de leurs attaques. L'homme précisa en outre qu'il désirait dormir à l'extérieur, exécrant les plafonds de par son imposante stature. Nous acquiesçames, vu son origine écossaise, et nous attendîmes que les autres hommes du nord reviennent pour chercher leur compagnon comme ils ne manqueraient pas de le faire. Ils nous envoyèrent effectivement un message, disant qu'ils échangeraient McCuthbert contre Katherine McLoyd. Le lendemain, ils vinrent à bord de leur embarcation, un faering, et un groupe de nos pêcheurs allèrent à leur rencontre avec l'écossais. Les hommes du nord échangèrent effectivement la demoiselle pour leur compagnon et s'éloignèrent rapidement. Inexplicablement, ils décidèrent avec perfidie de brûler à l'aide de flèches enflammées la voile d'un navire marchand qui mouillait en nos eaux. Mais leur malveillance ne s'était pas arrêtée là. Dès que Dame Katherine, déjà bouleversée par ce qui lui arrivait, apprit la mort de son père, elle devint comme muette et n'a plus parlé de sa douce voix depuis. Tous les hommes du village ont jurés depuis par le Christ de prendre la vie à tous les hommes du nord païens qu'ils pourraient rencontrer..."

Je crois que tu pourras sûrement lier ce texte et tes recherches en Norvège, particulièrement sur cette mystérieuse histoire concernant l'hypothétique village de Seabörg, qui aurait été "déserté" au milieu du 9e siècle par ses habitants, sans qu'ils laissent de trace. Si tu en as le temps, tu n'as qu'à venir nous rejoindre à Inverness pour fouiller cette affaire. Tu sais comme Lydia a hâte de te revoir...

Toutes mes amitiés, Paul"



Inquiétude sur Alderande
(Campagne de La Guerre des Étoiles de décembre 1992)


Bail Organa marchait de long en large dans la salle du conseil du palais royal d'Alderande. Une dame entre deux âges, assise à la table du conseil, le regardait calmement. "Cessez de vous énerver, Bail. Cela ne sert à rien. Asseyez-vous plutôt et parlons. Cela vous fera le plus grand bien, je crois.
-Ça ne sert à rien, Mon Mothma. Je suis trop inquiet. Depuis que j'ai appris que l'épave de la corvette corellienne transportant Leïa avait été retrouvée dans le système Tatooïne, vide, je ne tiens plus en place. Je m'inquiète trop pour elle.
-Dans l'état où vous êtes, il est certain que vous ne pourrez rien faire. Par contre, si vous vous calmez un peu et vous asseyez avec moi, nous pourrons sûrement établir un plan de recherche pour la retrouver." Elle lui tendit une tasse de cahefan en lui désignant un siège à ses côtés. Bail la prit et s'assit d'un geste fébrile. Il but une gorgée du chaud liquide épicé et demanda: "Que savez-vous exactement? Vous comprenez, je la chérie comme si elle était ma véritable fille, et je ne voudrais pas qu'il lui arrive un malheur...
-Je ne m'en fais pas trop pour elle, répondit Mon Mothma. Elle a beaucoup de caractère. Elle est très mature, et elle a cette force de la jeunesse... Vous savez, je suis devenu sénatrice à peu près au même âge qu'elle, et pour quitter sa planète natale, comme je l'ai fait pour Chandrila, pour arriver sur Coruscant, il faut du courage, qu'elle a à revendre. Non, je ne doute pas qu'elle s'en tire." Elle fronça les sourcils. "Enfin, je l'espère." Elle but, pensive.

"Venez-en aux fait, la pressa Bail. Que s'est-il passé?
-Un destroyer impérial a abordé la corvette. Il dut y avoir une bataille et les passagers tués ou faits prisonniers. Les impériaux gardent sûrement Leïa en otage. Tout ce que j'espère, c'est qu'elle aura réussi à communiquer le schéma technique de la station de bataille impériale à votre compagnon de guerre...
-Oui, ce vieux Kenobi... Mais comment aurait-elle pu le faire? Les impériaux surveillaient sûrement toutes les communications radio.
-Un de nos sympathisants sur Tatooïne m'a appris que l'astroport de Mos Eisley, c'est une des deux seules villes d'importance du système, avait capté un faible écho provenant de la corvette corellienne qui s'en était allé à terre. C'était probablement une capsule de sauvetage qui contenait un message pour Obi-Wan Kenobi. Leïa était peut-être même à bord...
-Il faut immédiatement envoyer quelqu'un pour vérifier!
-Vous avez raison. Je crois que je vais envoyer des membres de l'équipe qui a sauvé Ackbar, le Mon Calamari. À ce qu'on m'a dit, ils sont de bons éléments.
-Parfait. Gardez-moi au courant. Je continue mes activités sur Alderande mais que je veux que l'on m'informe de tout ce qui se passe dans cette affaire.
-Bien sûr. Je pars ce soir pour Yavin et je vous promet que vous recevrez régulièrement des topos codés". Elle se leva, et Bail fit de même. Elle lui prit la main. "N'ayez crainte, Bail. Nous la retrouverons. Et nous débarasseront un jour l'univers de l'Empereur Palpatine.
-Je l'espère de tout mon coeur, Mon Mothma."



Le Journal d'Enas Worth
(Campagne de Warhammer)


"12 octobre de l'an 512: Je suis enfin arrivé aux abords du Glacier du Ver Blanc. La traversée des montagnes fut pénible mais je m'en suis sortit, comme d'habitude, grâce à ma magie. Près du glacier vivent quelques familles naines primitives. Avec une dizaine de couronnes d'or, j'ai réussi à en convaincre quelques-un de m'accompagner sur le glacier pour me prêter main-forte dans mes recherches. Ces nains ne semblaient pas moins cupides que leurs confrères plus civilisés!

Nous partirons demain matin pour l'Antre du Ver. Selon les légendes, il s'agirait de la demeure d'un dragon... Nous verrons bien quand nous y serons. Nous devrons sûrement creuser dans la glace et la neige pour atteindre la Grande Forge. J'en fais mon affaire: on ne m'appelle pas Enas Worth, le mage fouisseur, pour rien! En tout cas, j'espère bien retrouver dans les ruines recouvertes de neige de la Forge ce que je cherche depuis si longtemps: la gemme primordiale, celle qui est à la base de tout l'univers. Imaginez: c'est dans cette demeure de l'art elfique que l'on confectionna jadis Amarthaïka, le bâton du destin, le grand sceptre des éléments maintenant utilisé par le mal. Le secret de sa création et de sa destruction y sont. Je suis donc en droit d'être optimiste... Vivement demain!

Enas Worth"



Note sur les droits d'auteur


Un tunnel...
Tunnel vers la page du Fumble! #14

Dernière modification: 1er juillet de l'an de grâce 1998