(des panthéons pour Warhammer)



Panthéons


Les mythologies font partie intégrante de tous les univers médiévaux-fantastiques, et Warhammer n'y fait pas exception. J'ai longtemps attendu avant d'écrire quoi que ce soit sur les dieux de mon univers, les auteurs de Warhammer ayant promis de faire paraître "prochainement" un supplément à ce sujet, "Les Royaumes des Dieux". Mais comme il y a de cela près de ...cinq ans [en 1993], je crée maintenant les panthéons elfes, nains (et gnomes), hobbits et gobelinoïdes. Du calme, du calme, vous n'aurez pas tout cela dans le même Fumble! Je m'étirerai probablement sur plusieurs mois, et je ne ferai que des descriptions sommaires des dieux, que vous pourrez développer. Mais avant de passer à tout panthéon, il est bon de rappeller la création du monde...

La Création


"Au début, tout n'était que néant. En fait, ce néant était un mélange homogène parfait, formé de l'amalgame de tous les principes universels, de l'essence de toute chose. Chaque principe et son contraire étaient si parfaitement équilibrés, la quantité de chacun était si équitablement dosée que le tout s'annulait, et que rien n'était offer à la perception. Mais, lentement, les principes formèrent ce qu'on appelle maintenant "Sphères" (ou "Gemmes"), chacune concrétisation d'une essence. Les principes semblables se rapprochèrent les uns des autres, tout en repoussant leurs contraires. Ainsi l'Amour, la Générosité, le Courage, la Pitié...se massère dans un coin de l'Univers, créant ce que l'on nomme le Bien, tandis que la Haine, l'Avarice, la Peur, la Cruauté...se regroupèrent dans son sens opposé. Il n'y eut pas longtemps avant que des "lignes de champs" ou liens de turbulences s'établissent entre les contraires, créant un bouillonnement des principes dans le vide entre le Bien et le Mal. De ces bouillonnements, à divers points de turbulence, naquirent les Dieux. Plus le dieux naissait près d'un camp, plus il retenait de ces attributs. Ainsi les Dieux du Chaos naquirent près du Mal, tandis que ceux de la Loi naissaient près du Bien (ce qui ne veut pas dire que le chaos équivaut au Mal et la loi au Bien, il s'agit là de choses bien différentes. Mais, simplement, on peut dire que le Mal entretient toujours un certain Chaos et le Bien, un certain Ordre dans les choses.). Entre ces deux extrèmes apparurent ces dieux que l'on dit neutre, mais qui, en vérité, vont du Bien au Mal, avec peut-être moins d'intransigeance que ceux qui tiennent du Chaos et de la Loi.

Ces dieux errèrent longtemps dans le néant entre le Bien et le Mal et, un jour, se réunirent. Ils voyaient que l'Univers était vide et sentaient qu'une certaine finalité devait apparaître en lui. C'est alors qu'ils décidèrent de recréer l'Univers, pour qu'il soit plus intéressant. Ils comprimèrent toutes les sphères en une seule, la Sphère Initiale, créant alors en un point infiniment petit de l'Univers une pression incroyable. Puis, ils la relâchèrent. Une incroyable explosion cosmique secoua tout l'Univers. Après ce "grand boom" initial, l'univers évolua lentement, selon les deux lois le régissant et mises en place par les dieux: le Chaos, ou entropie maximale, et la Loi, ou enthalpie minimale. Des galaxies, des systèmes solaires puis des planètes se formèrent, sous les regards confiants des dieux. Puis apparurent les premiers être vivants. Doucement encouragés par les dieux neutres qui s'étaient regroupés en panthéons, ceux-ci évoluèrent jusqu'à ce que les races et le monde furent tels que nous les connaissons aujourd'hui."

Introduction du "Livre des Ères", origine inconnue


Les Humains




La Matrice Primordiale: Selon la légende, au début, tout l'univers était un tourbillon d'énergie, d'où émergèrent les consciences des six premiers dieux humains. Ils étaient divisés en deux "familles", la première davantage associée aux forces de la nature, la seconde plutôt reliée à l'humain et à la civilisation.

Première famille


Ulric: Dieu des batailles, des loups et de l'hiver, c'est un dieu guerrier, qui prend l'allure d'un barbare qui porte l'armure et une cape de loup argenté géant. Il est dur et méprise la faiblesse.

Taal: Dieu de la nature et des lieux sauvages, il est celui qui dirige les forces naturelles et contrôle forêts, montagnes et vallées. Il est également le seigneur des bêtes.

Rhya: La déesse-mère, qui était autrefois communément vénérée comme maîtresse de la terre et du monde naturel, attributs qu'elle a cédée à Taal. Elle est toutefois la déesse de la Foi antique, des ovates et des druides.

Manann: Dieu des mers et des océans, il règne jalousement sur son royaume marin. De caractère changeant, on ne sait jamais quand son humeur paisible se transformera en tempête...

Deuxième famille


Véréna: Déesse de l'étude et de la justice, elle porte sa grâce aux adeptes de l'équité, de la connaissance et de la sagesse, et réprouve la tyrannie comme les crimes.

Mórr: Dieu de la mort, il est le seigneur du Royaume d'En-Bas, où vont les âmes bonnes ou neutres après leur mort. Il règne également sur les rêves et, dans une certaine mesure, sur les illusions.

Khaine: Le Seigneur du Meurtre est un dieu maléfique, qui n'est pas tellement vénéré. Mais on dit que les rites qui entourent son culte sont particulièrement sanglants.

Shallya: La déesse de la guérison et de la compassion est assez populaire. Ses prêtresses prônent le respect de la vie et de la pitié, qu'ils mettent en oeuvre en soignant blessés et malades.

Myrmidia: Déesse de l'art et de la science de la guerre, elle patronne la stratégie (et même quelque fois la ruse) dans la conduite des batailles. Elle ne s'entend pas bien avec Ulric (ou, du moins, est-ce la situation de leurs suivants).

Ranald: Ce dieu des voleurs règne aussi sur les charlatans, les illusionistes, le jeu, la chance, et tente de protéger les gens des abus des autorités. On raconte qu'il aurait reçu sa divinité en escroquant la compatissante Shallya.

?: Une légende dit que Shallya et Mannan seraient amoureux et que de leur union serait né un dieu ou une déesse qui représenterait le renouveau par la création d'une troisième génération divine.

Les dieux humains étant largement décrits dans le livre de base de Warhammer (à part "?" issue de mes campagnes...), je ne m'étendrai pas plus sur le sujet. Par contre, voici un deuxième panthéon dont on ne connaissais jusqu'à maintenant que deux représentants: celui des elfes.

Les Elfes


Si la création du monde selon les elfes est fort semblable à celle à laquelle croient les humains (d'ailleurs, il est fort probable que ces derniers aient emprunté pour une large part au mythe de la création elfique), ils ont par contre leur propre panthéon, au sujet duquel les mythes et les légendes abondent. Le voici ici.



Pour chaque dieu, le nom en elfique est donné, suivit de la traduction en français, entre parenthèses. Suivent les attributs de chacun; les "dieux tutélaires" étant considérés par les membres de chacune des races d'elfes comme le dieu particulier qui mena l'évolution de cette race.

Anaëmenel (Mère Terre): L'une des quatre divinitées elfes issues de la matrice primordiale, la Mère Terre, est celle qui prit en main la création, déesse de la fertilité, de l'agriculture et de la nature, souvent révérée par les elfes druides. On la représente souvent comme une elfe grande et magnifique vêtue d'une robe de plantes vivantes tressées, au visage souriant et bienveillant, et aux mains ouvertes en signe de don (Déesse tutélaire des elfes sylvains).

Ataril (Père Ciel): Un autre dieu des origines, Père Ciel est le seigneur de la création, le dieu du ciel, du vent, des étoiles, des astres et de la lumière. On l'a toujours vu comme un elfe imposant à la chevelure abondante ébouriffée, portant une ample tunique noire piquetée d'étoiles la nuit, et bleue le jour. Une gemme ceinte sur son front brille d'un éclat doré le jour et blanc la nuit (Dieu tutélaire des elfes hauts).

Karnos (Peuple Libre): Ce seigneur des bêtes et des animaux sauvages est l'un membres de la progéniture du Ciel et de la Terre. Habillé à la manière des forestiers elfes, on le représente parfois portant des bois de cerf, mais on dit qu'il prend volontier la forme de n'importe quel animal.

Lothlaurë (Fleur Dorée): Jeune déesse des plantes, des fleurs, du renouveau, de la beauté et de l'amour, elle est d'une beauté telle que le coeur de n'importe quel mortel qui la verrait ne saurait y résister (parfois dans tous les sens du termes...). On la représente nue, portant seulement une cascades de fleurs et de fruits.

Kelenn (Eau Vive): Vif et impétueux, le jeune dieu des rivières, des sources et des lacs a la peau claire et translucide, porte un pagne de cuir, et on dit que les torrents essaient d'imiter son rire.

Caranfin (Chevelure Rouge): Bâti puissamment, le dieu du feu, des éclairs et des forgerons a une chevelure de flammes et porte en plus de ses vêtements de cuirs des bracelets de fer portés au rouge.

Gaer (Mer): Elfe à la peau bleue, munis de branchies et aux cheveux d'écume, dieu de la mer, des créatures marines et des secrets (Dieu tutélaire des elfes aquatiques).

Othar (Le Guerrier): On dit que Kelenn et Caranfin ont se sont souvent opposés à cause de leurs opinions et de leur nature par trop différentes, comme l'eau et le feu. Lors de l'une des plus violentes de ces altercations, les fluides vitaux de ceux-ci furent intimement mêlés sur le sol, de l'eau pour Kelenn, du feu pour Caranfin. Il en résultat un liquide chaud, le premier sang versé, d'où jaillit Othar. Cet elfe porte une cotte de maille argentée et brillant au soleil, tout comme un casque de même allure sur ses cheveux blonds dorés. Son épée longue ou son arc elfique à la main, à l'air déterminé, rapide, fort et à l'oeil d'aigle, c'est le dieu des archers et des guerriers.

Amarthir (Maîtresse du Destin): C'est une elfe mystérieuse aux cheveux argentés et aux yeux d'un mauve profond. Toujours vêtue d'une cape bleu nuit, c'est la déesse du destin, de la magie et des rêves.

Moredhel (L'Elfe Noir): Le sombre dieu du mal et de la nuit porte une tunique sombre et a les cheveux noirs de jais. Ses yeux rouges peuvent lire sans difficulté au plus profond des âmes des mortels. On dit qu'il est maladivement jaloux d'Ataril et qu'il lutte continuellement contre lui, réussissant même à tous les mois à l'obscurcir la nuit, même si le Père Ciel revient toujours aussi fort par la suite...pour l'instant (Dieu tutélaire des elfes noirs).

Menolë (Voie du Savoir): Un jour, une petite elfe, qui était incroyablement curieuse de tout ce qui l'entourait, eut un rêve envoyée par Amarthir, lui montrant une route pleine d'embûche qui menait à la connaissance. À son réveil, la petite fille (dont l'histoire n'a pas conservé le nom) brûlait ardemment du désir de parcourir cette route, mais elle avait peur de ne pouvoir franchir seule tous les obstacles. Dans son imaginaire, elle s'inventa donc une elfe sage qui l'aiderait à parcourir la Voie du Savoir, Menolë. Elle finit par tellement y croire que Menolë se mit à exister réellement... Cette elfe aux yeux d'un bleu profond comme les mystères du monde porte une toge blanche et a toujours la plume à la main. Elle est la déesse du savoir, de la justice et de la science.

Liadriel (Champ d'Étoiles): Souriante et rieuse, ou douce et triste, mais toujours impulsive, portant des vêtements simples ou extravagants selon l'envie du moment, Liadriel est le dieu/la déesse hermaphrodite de la musique, de la poésie, de la danse et du vin. Il/Elle est issu(e) d'une union entre Lothlaurë et Kelenn (ou entre l'eau et la vigne...pour donner le vin) qui fut romantiquement consommé dans l'ombre d'un doux bocage au bord d'un étang...

Camtoria (Main Agile): Premier artisan elfe, son travail impressionna tellement Amarthir que, malgré l'opposition des autres dieux, il fut déifié par celle-ci. Depuis, il patronne les artisans, les arts visuels et la cuisine.

Malrandir (Or Voyageur): Fils de l'Artisan et de la Sage, le dieu du commerce, du voyage et de l'amitié est grand et robuste, sac au côté et bâton à la main, portant un chapeau de paille, Malrandir parcoure les terres et les cités toujours à l'affût de la nouveauté dans les objets tout comme dans les paysages. Nombreux sont les elfes à affirmer l'avoir rencontré au détour du chemin lorsque des voyageurs étaient en difficulté (Dieu tutélaire des elfes des mers).

Note sur les droits d'auteur


Un tunnel...
Tunnel vers la page du Fumble! #17

Dernière modification: 23 août de l'an de grâce 1998