(textes sur la campagne en Eltharian de Martin Savard à la Guilde)


Monnaie d'échange

Andergast vient d'être prise par les armées démoniaques d'Abdul Alhazred alors que celui-ci voulait faire d'Andergast la Cité d'Assah, le Dieu arabe, à la suite de la réussite d'une ingénieuse stratégie. Lors de l'exécution de cette manoeuvre, Élianor 1er, roi d'Aurfa-Lizia, était remplacé par un doppelganger et donc fait prisonnier. Nérakent ayant des informateurs partout, il réussit à faire intercepter le roi à l'aide de ses plus fiables combattants afin de le capturer à son tour...

"Entrez, Otharlomë." Le géant du Chaos, grand chef des armées de Nérakent, entrait une fois de plus dans le centre directeur de l'armée la plus redoutable de l'Eltharian. Il tenait par son poing Élianor 1er, l'homme le plus puissant de l'Eltharian, mais là où il se trouve, son titre de roi d'Aurfa-Lizia n'a plus aucune signification, du moins au point de vue de l'autorité.

"Ah! Si ce n'est pas Élianor 1er en personne! C'est que je n'étais pas préparé à une visite royale aujourd'hui, de dire Nérakent.
-Cessez vos sornettes, trancha Élianor. Vous êtes Nérakent, je présume.
-Quoi, serait-ce que j'ai déjà une réputation chez les membres de la classe dirigeante de l'Eltharian! Je suis très flatté.
-Ça suffit! Je suppose que c'est ma mort que vous voulez. Allez, ma vie est entre vos mains, finissez-en tout de suite, je ne saurais supporter vos sarcasmes une seconde de plus.
-Et quoi encore, votre "Majesté"? Vous croyez que j'oserais abimer la plus formidable valeur que je pourrais avoir entre les mains, une valeur qui me permettrait d'avoir des choses que même le mithril ne saurait acheter? Allons, allons. J'ai toujours rêvé posséder une petite demeure dans le nord Eltharien. Rudor Lardh, le roi de Genertala, ne pourra me refuser ce petit cadeau!
-La Citadelle Gelée, à vous! Ça, jamais! Plutôt mourir!
-Comment, mourir?, répondit Nérakent. Il me semble que vous venez de dire que j'avais votre vie entre mes mains. Cette vie, je vous la laisse: elle est trop importante pour moi. Nous savons bien que rien ne peut être refusé en échange de la vie d'une personne comme vous. Pour ce qui est de l'envahissement de votre ville par les démons, ne vous inquiétez pas, j'en ferai mes premiers pensionnaires. Otharlomë?
-Oui, Seigneur Nérakent.
-Faites en sorte de laisser un petit souvenir à notre invité. Je crois que les forges pourraient vous inspirer, si vous voyez ce que je veux dire.
-Bien sûr, Seigneur" de répondre Otharlomë, tout en dégageant le front d'Élianor de ses cheveux

Le géant empoigna le roi de ses deux bras puissants, et le sortit de la pièce. Après un court instant, un cri d'effroi, en provenance de la forge, traversa la pièce. Nérakent avait finalement réussit la première étape de son plan, soit prendre place à la surface de façon permanente et indélogeable!

Note sur les droits d'auteur


Un tunnel...
Tunnel vers la page du Fumble! #20

Dernière modification: 29 décembre de l'an de grâce 1998