par Richard Labrecque

(textes pour une campagne de Rolemaster / SpaceMaster par Richard Labrecque)



Mikura atteint sans difficulté la station orbitale Rajen XII. C'est à cet endroit que l'aventure commence vraiment pour lui.

Il y a des années qu'il n'a pas quitté le complexe, mais pour un SITEC (1) comme lui, personnage de pure énergie, c'est comme si des siècles avaient passées.

Le VIPEC (2) traverse coups sur coups les trois PROTEC (3) de Rajen sans la moindre opposition et Mikura entre dans le système sans que personne sur la base Eldar ne s'aperçoive de sa présence.

Débute alors une recherche qui dure à peine quelques secondes. Il a trouvé, il a le code d'accès et il peut donc repartir.

Il entre les coordonnées de la base secrète et envoie un message prioritaire grâce au relais TBD. Il est en route pour le plus dangereux voyage de toute sa carrière. Il voyage à la vitesse du message, comme aspiré dans un tube de lumière qui s'étire à l'infini. Quel secret peut bien se cacher sur la planète Fénator III? Il le saura bientôt!

Lorsqu'il arrive dans la station-relais du système, une première surprise attend le SITEC. Car le PROTEC qui garde l'entrée du système est un tueur, et un puissant, car avant même que Mikura puisse réagir, le PROTEC lance vers lui une boule de lumière qui endommage gravement le VIPEC.

Dans ce secteur, la matrice utilise la représentation Robex, une véritable antiquité face aux standarts établis par Multi-R. Mais pour le moment, ce n'est pas ce qui préoccupe Mikura car s'il ne réagit pas rapidement, Oracle perdra l'un de ses meilleurs agents.

Le PROTEC, qui ressemble à un large robot armé de canons laser, se prépare à lancer un nouvel assaut.

Mikura, qui apparaît comme un cyborg avec quatre bras, chacun portant un outil différent, sort des restes du VIPEC qui disparait dans un flash de lumière rouge. Son programme d'armure et celui de défense entre en action et il évite de peu le rayon de lumière bleue qui lui était destiné.

Le prochain rayon ne le ratera probablement pas et le SITEC décide de forcer la chance, d'attaquer le PROTEC directement sans savoir quelles défenses le protège. Il enclenche le programme de combat et le SITEC prend la forme d'une sphère bleue pâle projettée sur le PROTEC.

La sphère le traverse et le PROTEC explose tel une statue de verre projettée contre un mur d'acier. Mikura est déjà loin quand les restes du PROTEC disparaissent, comme absorbés par la Matrice.

Le SITEC quitte la station TDB en suivant de câble de communication interne et arrive à une boîte de contrôle avec sept câbles de communication différents.

Mikura remarque alors une huitième entrée de configuration étrange, triangulaire. Aucun PROTEC n'est visible et il entre dans le conduit.

Tout se passe alors très rapidement, le SITEC atteint le terminal central, mais avant qu'il ait pu réagir, trois PROTEC croisent leurs faisceaux et détruisent dans un éclair Mikura, le SITEC de Chandra-kor.




(1) S.I.T.E.C.: Système d'Intrusion Totale dans l'Espace Cybernétique
(2) V.I.P.E.C.: Véhicule d'Intrusion et de Protection dans l'espace Cybernétique
(3) PROT.E.C.: PROTection de l'Espace Cybernétique.

Note sur les droits d'auteur


Un tunnel...
Tunnel vers la page du Fumble! #24

Dernière modification: 25 novembre de l'an de grâce 1998