Voilà quelques autres brefs commentaires sur mes lectures...

SCIENCE-FICTION: "Projet Diaspora" par Michael P. Kube-McDowell. Ça va mal, sur la Terre. La pollution frappe, les ressources naturelles s'épuisent. Une multinationale organise alors le "Projet Diaspora": d'immenses vaisseaux spatiaux, habités par des dizaines de milliers de colons, choisis génétiquement, s'envoleront pour coloniser les étoiles. Mais des opposants se présentent: "Notre Terre", et leur porte-parole, Jérémie, accusent: on vole à la Terre les meilleurs humains et on l'abandonne à son sort. Parfois, il ne reste que la violence pour se faire entendre... Un roman intéressant dans un futur proche, d'une facture classique mais qui fait agréablement passer le temps.

"Les Fourmis" par Bernard Werber. Nous ne somme pas la seule civilisation sur la Terre. Il en existe une autre possédant une population de plus d'un milliard de milliards d'individus et qui a ses villes, ses hiérarchie, ses guerres, ses industries, ses histoires d'amour, ses mystères policier. Jonathan Wells, qui hérite de la maison de son oncle entomologiste, ne se doute pas qu'il entrera dans leur monde... Un bon roman, différent de ce à quoi on est habitué en SF. En plus, on en apprend beaucoup, même si démêler fiction et réalité n'est pas toujours facile.

"Une chaleur venue d'ailleurs", "Les terres creuses" et "La fin de tous les chants" par Michael Moorcock. Nous sommes à la fin des temps. Les quelques humains qui restent utilisent une technologie inimaginable et des ressources incroyables d'énergie pour recréer la terre à leurs goûts passagers et braver l'ennui... Pour Jerekh Carnelian, tout change le jour où cette anglaise du 19e siècle apparait en pleine fin des temps. Une idée incroyable: il pourrait tomber amoureux! Quel rôle formidable à jouer! Et si ce n'était plus un rôle?... La trilogie des "Danseurs à la fin des temps" se situe entre le Moorcock d'"Elric le Nécromancien" et le Douglas Adams du "Guide du routard galactique". D'excellents romans, et une réflexion assez ironique sur la nature humaine.

"La Terre est un berceau" par Arthur C. Clarke et Gentry Lee. Carol Dawson, journaliste, tient le scoop du siècle: l'armée américaine aurait perdu un missile dans le golfe du Mexique, au large des Keys, en Floride. En compagnie de Nick, un chasseur de trésor, et de Troy, jeune noir passionné d'électronique, ils plongeront dans les hauts--fonds pour le localiser. Leur trouvaille ne sera pas celle escomptée... Un bon roman sur un thème cher à Clarke, l'intelligence e.-t.

RÉCIT: "Ceux de Tchernobyl" par Frederik Pohl. La catastrophe de Tchernobyl vue par un écrivain de SF, écrite d'une façon nuancée et humaine. Ce qui aurait relevé de la science-fiction il y a dix ans est maintenant la réalité... Bien bon.

Bonne lecture!




TRAME SONORE: "Les Voiliers de l'Espace" par Daniel Blanchet. Ce Québécois a écrit ces pièces instrumentales pour un spectacle du Planétarium de Montréal. J'aime beaucoup, particulièrement certaines pièces d'inspiration médiévale. Le tout est parfaitement utilisables dans vos parties de jeu de rôle.

Note sur les droits d'auteur


Un tunnel...
Tunnel vers la page du Fumble! #25

Dernière modification: 20 décembre de l'an de grâce 1998