par Sébastien Savard

(Présentation de PNJs pour une campagne de La Guerre des Étoiles)



La Guerre des Étoiles: L'Empire


Mesdemoiselles, Messieurs, il me fait une fois de plus extrêmement plaisir de pouvoir aider les membres de la SMOS dans leur périlleuse mission: combattre l'Empire. En tant que droïd de protocole, ma programmation et les données que l'on m'a implanté sont d'une grande utilité (personne n'en doute) et, foi d'Hervé, je compte bien les partager avec vous, comme on me l'a demandé. Ce mois-ci, je vous parlerai de quelques personnalités de l'Empire qu'il vaut mieux connaître...

L'Empereur Palpatine: On ne sait pas grand chose à propos de celui qui mène aujourd'hui son empire d'une poigne de fer. Cet homme malingre, à la démarche voûté, portant une tunique sombre semble faible, mais il est en fait probablement l'être le plus puissant de la galaxie. Sous la Vieille République, il était sénateur représentant un monde reculé de la périphérie. Il manoeuvra si bien au Sénat, promettant de "réduire au néant le mal et la corruption qui ronge notre bien-aimée République" (elle était effectivement mal en point), qu'il fut élu Président de la République, avec des pouvoirs exceptionnels. Le Champion de l'Ordre et de la Loi montra vite ses dents: il dissout le parlement et régna par la terreur sur la galaxie, réprimant par la force toute vélléité de liberté de la part des dirigeants locaux, qu'il remplaça par une série de Moffs (dont le Grand Moff Tarkin, décédé lors de la destruction de l'Étoile Noire). Il tient maintenant sa cour sur Coruscant, capitale Impériale. On ne compte plus les morts dûs à ses actions, la seule destruction d'Alderande ayant amené le décès de près de trois milliards de personnes. Pourtant, Palpatine conserve ses appuis dans le coeur de la galaxie (l'Empire n'a pas eu tellement à y agir de façon spectaculaire), où tous se félicitent d'avoir un gouvernement stable et fort (même si les taxes sont élevées...). De plus, l'appareil gouvernemental de l'Empire est tel que la propagande est partout, envahissant les médias, les groupes de jeunes, les sports, l'éducation... De toute façon, de ceux qui s'opposent à l'Empire, bien peu survivent....De plus, il semble clair maintenant que Palpatine est le plus puissant utilisateur de la Force, du côté obscur, que l'on connaisse puisque même Dark Vador, dont les grands pouvoirs sont connus, s'agenouille devant lui en l'appelant: "Maître"...

Dark Vador: Anakin Skywalker fut l'élève d'Obi-Wan Kenobi, qui lui enseigna les rudiments de la Force. Ensemble, durant de longues années, ils parcoururent la galaxie pour faire régner la paix et la jsutice, dans le naguère puissant ordre Jedi. Malheureusement, la puissance tardait à venir, et Skywalker était ambitieux. Un autre ambitieux, celui-là sénateur, le remarqua et offrit de "compléter" sa formation...et le fit passer du Côté Obscur. La Force était forte en Skywalker et il devint vite très puissant, servit de plus par un physique hors de l'ordinaire. Lorsque Palpatine prit le pouvoir, Vador se mit à traquer tous les Jedi du Côté Clair pour les abbattre. C'est lors de l'une de ces traques que lui et son ancien maître Kenobi s'affrontèrent en un duel épique. Kenobi croyait bien l'avoir terrassé, mais Vador vivait encore lorsqu'il le quitta, bien que son corps déchiré dut désormais ne jamais se séparer de stimulateurs cardiaques et respiratoires. Mais il réussit à en tirer l'avantage en donnant une apparence ténébreuse à ses prothèses, le rendant encore plus impressionnant du haut de ses deux mètres. Depuis qu'il est devenu le bras droit de l'Empereur, il a reçu le titre de "Seigneur Noir de la Sith" (on n'en connait pas la signification), a reçu le commandement de la flotte de l'Empire ainsi que celui de l'un des quatre destroyers de classe Super de l'Empire, l'Exécuteur. Tout cela pour dire qu'il ne fait pas bon se retrouver devant lui, surtout si on est un impérial qui vient de commettre une faute, ou, pire, un rebelle...

Damon Thorn: Celui que l'on appelle le "Chien de Guerre" de l'Empereur est apparu à la vie publique il y a peu de temps. Portant une longue tunique rouge écarlate à capuchon, toujours accompagné d'au moins trois gardes impériaux, on dit qu'il a pu monter dans la hiérarchie de l'Empire en partie grâce à un étrange cristal bleu recelant une incoryable énergie, un korandum (Voir "La légende des cristaux"). Lors d'une opération contre, entre autres, la SMOS, il a pu capturer l'un des deux autres korendums existant, même si l'autre fut détruit par les rebelles. Il a d'ailleurs juré de retrouver Kip Nox et de le mettre à mort de ses propres mains... Il a reçu le commandement d'un Super-Destroyer, le Cerbère, sur lequel il a monté un Super-Laser. Celui-ci aurait été assez puissant pour détruire une planète s'il avait pu utiliser les trois korandums, mais avec seulement deux, il peut quand même annihiler aisément un croiseur. Thorn serait l'une des "mains de l'Empereur". Cet utilisateur du côté obscur est un puissant Jedi, formé par Dark Vador, dont il faudra se méfier...

Le Haut-Inquisiteur Tremayne: Le deuxième et présent élève de Dark Vador n'est peut-être pas encore un utilisateur accompli de la Force, mais ses talents d'interrogateurs ont fait de lui un outil précieux pour l'Empereur, afin d'éviter d'autres fiascos comme l'interrogation de la princesse Leïa. Cet homme porte des prothèses cybernétiques métalliques qui ont le don de créer la peur chez ceux qu'il interroge, tout comme chez ses subordonnés. Il mène l'Interrogateur, un destroyer de classe Impérial II. Ses principales fontions, à part l'interrogation de prisonniers résistants aux autres techniques, sont la conversion ou la mise à mort de tous les Jedi du côté Clair qui vivent encore.

Babel Torsh: Cet ex-commandant de la prison impériale de Gesaril a eu maintes fois mailles à partir avec des membres de la SMOS. C'est d'ailleurs pour cela qu'il est devenu le bras droit de Tremayne, qui s'intéresse de très près à eux...et pas pour les féliciter de leurs actions.

Note sur les droits d'auteur


Un tunnel...
Tunnel vers la page du Fumble! #27

Dernière modification: 18 mars de l'an de grâce 1999