(textes sur la campagne en Eltharian de Martin Savard à la Guilde)


Révolte!


Les temps sont durs pour tout le monde, mais il semblerait que le mauvais sort s'acharne davantage sur certaines personnes. C'est le cas d'Élianor 1er, roi d'Andergast. Même s'il n'est à peu près pas responsable de la perte de la Citadelle Gelée aux mains de Nérakent, plusieurs lui font porter le blâme de cette affaire, même que certaines vieilles querelles ayant trait à la mystérieuse mort de son père Théodyl III, ce qui lui avait alors ouvert les portes du trône, refont surface. En bref, tous les éléments sont présents pour rendre l'atmosphère d'Andergast insupportable, les inconditionnels du roi s'en prenant souvent à ceux qui mettent en doute sa compétence.

Alors que l'on entendait gronder l'insatisfaction des citoyens aux abords du château, Lassa Doreninga, le chef de l'armée d'Andergast, discutait avec Sa Majesté le roi Élianor 1er dans la salle du conseil: "Je vous l'assure, Sir Élianor, cette réunion extraordinaire du Conseil Impérial sera une excellente occasion de faire le point sur les derniers événements. Il faudra y préparer l'offensive nécessaire pour repousser Nerakent et l'isoler dans son monde souterrain. Et vous devrez sûrement y justifier la mort de votre père...
-Je sais, Lassan, je sais! Les assassins de mon père savent que je les connait, mais vous avez vu comme moi les lettres de menaces qu'ils m'ont envoyées pour que je ne dévoile pas leur identité, sauf que certains vont jusqu'à dire que je les ai moi-même écrites! Certaines affirmations qu'ils font dans ces lettres démontrent bien qu'ils sont au courant de tous mes faits et gestes, je ne sais par quel moyen... Mon intention est de dévoiler à tout le monde en même temps quel est ce terrible secret que je garde en moi depuis tant d'années. Il arrivera après ce qu'il devra arriver. Juste de vous dévoiler mes projets constitue un risque pour moi. J'espère que vous, au moins, vous croyez en mon innocence face à la mort de mon père, n'est-ce pas?
-Bien sûr, sir, je sais très bien que vous êtes incapable d'un tel acte! trancha Lassan.
-Très bien, je suis heureux de savoir que j'ai la confiance de mes conseillers. Je vais faire avancer mon char", dit Élianor en se levant.

Alors qu'il se dirigeait vers la porte afin de partir à Selgonte, ville où se tiennent les réunions du Conseil Impérial, Lassan Doreninga le saisi par l'épaule et lui glissa à l'oreille: "Tout de même, soyez prudent, on ne sait jamais..."




Eltharian Most Wanted
Otharlomë


Comme c'est le cas pour la majorité des géants, Grack (c'est son nom à la naissance) est naitf d'une petite communauté du nord des Arranaks, tout près du Domaine de Sallavarian. Doué d'une intelligence hors du commun, du moins pour un géant, Graek s'est rapidement imposé comme un leader chez la troupe de géants dont il faisait partie. Grâce à son intuition et à son sens de la tactique très développé, celle-ci fit des ravages chez les gobelinoïdes, les nains et les autres créatures des Arranaks. Toujours assoiffé de pouvoirs, Graek parvint même à régner d'une façon sans équivoque sur une importante section des Arranaks. Malgré son arrogance, il avait le don de garder ses compagnons d'armes unis et forts: quiconque osant contester sa loi devait l'affronter en combat singulier, inutile de dire que toute contestation était donc synonyme de mort...

Avec un tel talent naturel pour le combat, Grack s'est rapidement bâti une réputation qui a fait le tour de l'Eltharian. Nérakent (puissant démoniste à l'origine de la "Grande Explosion" qui mit fin à la première ère) ayant des informateurs partout, il commença à s'intéresser au géant et à son côté leader. Il envoya donc ses espions en mission pour repérer Graek et sa troupe dans les Arranaks. Une fois que ce fut fait, Nerakent invoqua quelques démons majeurs (ce qui ne lui cause aucun problème) et s'organisa pour les confronter à la troupe de Grack en sa présence. C'est alors que s'engagea un combat très sanglant au cours duquel les compagnons de Graek furent décimés. Seuls subsistaient, au milieu de ce paysage rocailleux balayé par le vent, Nérakent, ses deux démons majeurs ayant survécus et le célèbre géant, s'apprêtant à terrasser le démoniste. C'est alors que Nerakent s'adressa à lui à peu près en ces mots: "Si tu le veux, tu peux m'anéantir à jamais, mais comme tu as pu le voir, la puissance de tes amis était une chose, mais la mienne est une tout autre affaire. Suis-moi et je ferai de toi le plus riche et le plus puissant que l'Eltharian n'ait jamais connu."

Déjà très diminué par les coups de griffe et les morsures qu'il venait d'encaisser et voyant les deux démons le fixer des yeux, Grack ne put qu'accepter la proposition de la silhouette noire se tenant devant lui, proposition qui était tout de même fort alléchante. Nérakent lui tendit alors une hache dont la lame ne cessait d'apparaître et de disparaître.

"Par ce présent commence notre association, Guerrier du Crépuscule"...

En observant les yeux d'Otharlomë (version elfique du titre qu'il venait de recevoir de Nérakent), on aurait dit que son esprit n'était plus présent, comme s'il venait de subir un lavage de cerveau en accéléré, et qu'une lueur de haine venait de s'éveiller en lui. Entre les deux personnages est rapidement née une sorte de loyauté assez unique pour des adeptes du chaos. Grâce à cette complicité hors du commun, Otharlomë a facilement gagné la confiance de celui qu'il appellera désormais "Maître" et est même devenu le chef de son armée qu'il dirige à dos d'un loup de la nuit.

Jusqu'à ce jour, presonne n'a survécu à un combat singulier avec Otharlomë, mais il y apire encore: qui pourrait bien briser cette terrifiante association entre le maître de la magie et le maître des armes avant qu'elle ne mette l'Eltharian à genou devant elle...




Les Échos de BDLK


"(...) cette édition a aussi vu l'apparition d'une nouvelle bière blonde, "L'Écumoise" et d'un cidre, "Le crû de l'Aurore", tous deux produits dans une petite bourgade appelée Baie-de-l'Écume (certains participants affirmaient avoir déjà vu des affiches l'annonçant comme un lieu paisible de l'Olizia). Ce sont des confrères du Bateau-Théâtre d'Andergast qui nous y ont fait goûter. Ces deux boissons se sont classées respectivement 43e sur soixante et 28e sur trente-trois, ce qui est tout de même une excellente performance pour une première année de production. Ce sera à surveiller de près..."

-Extrait du rapport de la LXXIe édition de la réunion annuelle d'oenologie de Kathar.


Note sur les droits d'auteur


Un tunnel...
Tunnel vers la page du Fumble! #28

Dernière modification: 16 avril de l'an de grâce 2000