par Sébastien Savard



NON! C'EST ASSEZ! Le Québécois en moi se rebiffe et j'espère que je ne suis pas le seul. Voilà ce qui me tourmente: l'anglais omniprésent qui émaille les parties et, malheureusement, le journal. Déjà qu'il porte un nom anglais (bon, je suis d'accord, "Maladresse critique", ça aurait l'air fou, mais ce n'est pas une raison), les articles n'ont pas besoin de comporter des mots anglais pour intéresser, surtout quand l'équivalent en français existe et ne tromperait personne. J'ai beau en remplacer dans certains textes (comme "compétence" à la place de "skill"), je ne peux pas tout savoir et surtout, comme je n'aime pas avoir à retoucher à des articles, je ne peux pas tout remplacer. Aux auteurs des articles, SVP, utilisez la version française des termes que vous écrivez et s'ils n'existent pas à votre connaissance, un peu d'imagination, que diable! Par exemple, André, le "Nameless One" ne pourrait pas être remplacé par "le Sans-Nom" ou "Celui qui ne peut être nommé" ou même "l'Innomable"? C'est pas bien difficile, et c'est la même chose pendant les parties. Pitié! Plus de "hits" mais points de coups ou points de vie, plus de "power points" mais points de pouvoir, etc, etc, etc. Je vous promet moi-même que je me ferai un point d'honneur pour bannir le franglais de mon vocabulaire rôlistique. J'espère que tous me suivront. Sinon, je me demanderai bien où sont passés les jeunes Québécois fiers de leur langue...Je suis fière de ma langue et je le montre.

Note sur les droits d'auteur


Un tunnel...
Tunnel vers la page du Fumble! #3

Dernière modification: 15 janvier de l'an de grâce 1998