Agminis Dei ante Imperium Satani
par Thierry Goulet

(texte pour la campagne d'In Nomine Satanis/Magna Veritas de Thierry Goulet à la Guilde)


"Dieu, le bien, Satan, le mal, moi, je m'en fous!"


Telle serait la réplique d'un ex-démon qui a voulu devenir un ange. En fait, Dieu ne voulait pas de lui de son côté, du fait de ses péchés (8 meurtres "just for fun", 11 pour les points de pouvoir!) vraiment trop graves. De son côté, Satan l'a reçu personnellement après que Dominique lui ait tranché la tête de son corps matériel sur Terre. Une brève discussion à sens unique en résulta.

"Mon très cher ami" débuta Satan, accompagné d'Andromalius, prince-démon du jugement, et de Bifron, prince-démon des morts, patron de Dorn Salmor, le démon en faute. "Mon très cher ami, je suis content de savoir que tu es de retour parmi nous. J'espère que Dominique n'a pas été trop dure avec toi, mon ANGE!* Rebienvenue et profite de la courte visite, car ce sera la dernière avant plusieurs centaines d'années."

"Grâce à mon copain Andromalius qui m'a conseillé, continua Satan avec un léger geste envers le concerné, j'en suis venu à la conclusion que je ne te ferai même pas l'honneur de te baisser au grade de familier, ni, dans le pire des cas, ce qui est très rare, te baisser au niveau de mort-vivant! Tu as été rejeté par Dieu, moi, je te renie! Tu seras sur Terre avec un lot de limitations, aussi pires les unes que les autres, ainsi de suite pendant 500 ans! Après quoi, peut-être pourras-tu être admis comme vampire! Un simple mort-vivant, plus puissant que les autres d'accord, mais il faut dire que c'est probablement ta seule chance de te repentir envers moi!"

Satan reprit lentement son souffle, l'air brûlant des ténèbres de l'enfer faisant un horrible bruit en pénétrant dans ses narines. Il se retourna vers Andromalius qui prit la parole: "Malgré le fait que tu sois renié, tu devras accomplir une mission. Si tu échoues, tu seras un vampire dans 500 ans, si tu réussis, tu seras un familier dans 300 ans, offre beaucoup plus alléchante, non? Cette mission sera simple et tu te dois de tenter de la faire, sinon tu recommenceras une vie d'humain sans te souvenir de quoi que ce soit sur ta vie de démon."

"Réincarnation, en fait, dit Bifron. -J'aime mieux ça que la résurrection", fit sèchement Satan en regardant vers le haut.

"Hum...je continue, poursuivit Andromalius, voilà donc ta mission. Fais-là, et si tu manques ton coup, adieu, oups, pardon, à Satan la liberté. Tu devras tenter d'amasser des fidèles pour une secte que tu fonderas. Tu seras le chef d'une secte -secrète de préférence- et les gens qui te suivront deviendront, grâce à toi, des démons au service de Satan. Et lorsque tu reviendras, ils te dirigeront."

Une légère pause avant que Bifron ne conclut. "Tu seras surveillé si, par exprès, ta mission échoue, si tel était ton bon désir, tu seras un bébé dans les bras de sa mère, un vulgaire humain. Tu es ton propre chef dans cette mission, personne ici ne t'aideras, tu n'acquerras aucun pouvoir supplémentaire, seulement, tu pourrais perdre des limitations. Bon voyage et on se revoit dans une partie de l'éternité..."

Aussitôt, Dorn Salmar se retrouva dans la neige, des phares de voiture pointés sur lui. Des pas puis un homme en imperméable apparaît devant lui, demandant s'il est blessé. Dorn tâte son corps et s'aperçoit qu'il est vêtu d'un manteau brun troué et déchiré par endroits, les pieds dans des bottes trop petites aux semelles à demi-arrachées, portant une barbe au menton, barbe emplie de diverses particules malodorantes et les cheveux gris, longs et graisseux. Hésitant et un peu perdu, il répond à l'homme qui lui tend la main:

"Je suis qui, moi?"...

(*): Pour les non-familiarisés, pour un démon, se faire traiter d'ange est aussi dur que pour un ange se faire traiter de démon.

Note sur les droits d'auteur


Un tunnel...
Tunnel vers la page du Fumble! #4

Dernière modification: 21 janvier de l'an de grâce 1998