par Sonia Piché



Au château, tous s'affairaient. Le roi lançait ses ordres d'une voix autoritaire: "Allez vite me chercher Tanith. Amenez-là de gré ou de force. Promettez-lui, donnez-lui tout ce qu'elle voudra mais amenez-la moi!"

Les soldats se regardèrent. Que le roi ait convoqué Tanith surprit tout le monde. Il fallait être dans une mauvaise posture pour demander l'aide d'une guerrière qu'on avait remerciée pour ses services il y a fort longtemps. Cependant, ils s'exécutèrent et ramenèrent l'individu en question.

"Tanith, dit le roi, j'ai besoin de ton aide. Je te donnerai tout ce que tu voudras si tu te rends à Haven pour moi et que tu me rapportes "la coupe". Je sais que personne n'en est revenu vivant. Si tu acceptes, je t'équiperai, toi et tes compagnons de route.
-Sir Endrix, sachez que si personne n'est revenu vivant, c'est que personne n'a réussit à s'y rendre. J'accepte votre offre. D'ici deux heures, je me présenterai à vous avec tous les hommes nécessaires."

Puis Tanith sortit et se dirigea vers le marché en espérant rencontrer Urfé. N'étant pas à son travail, Tanith allait s'en retourner lorsqu'elle remarqua dans un coin sombre un homme qui la fixait intensément. Il portait une cape rouge qui était rabattue sur son visage. Ne voyant pas ses yeux, Tanith reconnu celui que peu de gens avaient vu et que tous s'obstinaient à appeler Yeux-Gris le magicien. Tanith s'approcha et une voix se fit entendre. C'était la voix chaude et apaisante du magicien. "Tu es sages. Je t'accompagnerai donc jusqu'à Haven mais je n'agirai qu'à mon heure."

Sans chercher à comprendre comme il savait tout cela, Tanith se dirigea vers la taverne où, elle en était sûre, elle trouverait Urfé. En passant devant l'auberge, Tanith remarqua un nain et un kender menacés par les lances des gardes. "Que se passe-t-il? demanda Tanith.
-Ces deux imbéciles ont presque tout détruit lors d'une bataille" dit l'un des soldats. L'autre renchérit que tout était arrivé à cause d'une pacotille et que, maintenant, ils allaient passer un agréable séjour au donjon. Tanith demanda au gardien de prendre le nain et le kender pour l'une de ses missions mandatée par le roi. Finalement, les gardes se laissèrent convaincre par deux pièces d'or et les escortèrent au château en passant par la taverne où, effectivement, se trouvait Urfé, pour vérifier si Tanith avait bel et bien une mission.

Comme promis, Endrix les équipa et précisa qu'une fois hors des limites du royaume, il ne pourrait plus rien faire pour eux. Les cinq compagnons sautèrent sur leurs chevaux et partirent vers le nord en empruntant la seule et unique route qui se rendait à Haven. Bientôt, la nuit tomba. Chacun s'installa pour la nuit puis tous s'assirent autour du feu pendant que Mizka, le kender, commença à raconter une histoire. La nuit se passa sans heurts.

Ils commencèrent à s'éveiller quand des cris sauvages se firent entendre. Se cachant à la hâte dans les fourrés, ils laissèrent là leurs chevaux et leurs bagaes. Des orques, sept en tout, s'arrêtèrent à la vue des chevaux abandonnés.

L'action allait commencer quand ma montre sonna cinq heures. La partie était finie, le jeu recommencerait samedi prochain à midi. En attendant, ils ne restait plus qu'aux joueurs à penser à leurs attaques et au MD à bien se préparer.

Note sur les droits d'auteur


Un tunnel...
Tunnel vers la page du Fumble! #8

Dernière modification:22 février de l'an de grâce 1998