En garde!
Une Petite Histoire
de la Guilde
Les Maîtres du Temps


La Guilde Les Maîtres du Temps a vu passer bien de l'eau sous les ponts depuis sa fondation. Depuis le printemps 1990, plus d'une centaine de personnes sont passées par la guilde, ne participant parfois qu'à une campagne, le plus souvent devenant un membre actif et amenant un peu de sa folie à l'imaginaire collectif de la Guilde.

On eut pu faire remonter les origines de la Guilde au mois de juillet 1984, alors que Sébastien Savard fit jouer pour la première fois une partie de "L'Oeil Noir", jeu de rôle médiéval-fantastique qu'il avait reçu pour sa fête de 10 ans, à Martin Savard, Richard Labrecque et Martin Labrecque. Mais, officiellement, la Guilde fut fondée le 7 avril 1990, par les six "membres fondateurs": Félix Gagné, Daniel Gélinas, Richard Labrecque, François Rivard, Martin Savard et Sébastien Savard. De ceux-ci, seuls Martin et Sébastien Savard participent encore activement aux campagnes de la Guilde, en plus de Richard Labrecque qui continue malgré la distance (il demeure maintenant près de Sherbrooke) à participer au journal de la Guilde et à mener une campagne diplomatique par correspondance, la "Campagne des Ducs".

Dès mai 1990, la Guilde emménage dans ses locaux au Centre Paroissial Abbé-Beaulieu à Val-Bélair, près de Québec. Bientôt, d'autres rôlistes se joindront au groupe initial, comme Dominic Plante, ce même mois. Durant les deux années qui suivent, la guilde atteint presque la trentaine de membres et l'activité y est fébrile: bien sûr, on y pratique assidûment le jeu de rôle, l'après-midi et le soir, mais on y joue aussi massivement au jeux de plateau (des ligues apparaissent: Blood Bowl, Full Metal Planete...), une cantine est organisée pour permettre aux membres de se rassasier (vivre tant d'aventures, ça donne un petit creux!) et le journal de la Guilde Les Maîtres du Temps, le Fumble!, publie son numéro 0 en juillet 1991, pour faire paraître ponctuellement sa vingtaine de pages tous les mois par la suite.

Malheureusement, tout ne peut pas être rose... 1992 fut une année difficile pour les Maîtres du Temps. Division sur de nombreux points dans les membres, démissions en bloc à une ou deux reprises, le nombre de membres, qui avait augmenté régulièrement depuis les débuts, chute à son point le plus bas. Mais si la tempête agitait rageusement les branches de l'arbre, les racines étaient solidement implantées.

À partir de 1993, la Guilde a grandi sans jamais faillir. Les membres se joignent en quantité, les jeux se diversifient et de nombreuses activités sont organisées. C'est depuis cette année que sont apparus le souper communautaire de Noël, le camping ludique d'été, la journée costumée de l'Halloween, la participation aux Médiévales de Québec, le 24 heures de jeu de rôle du 5e anniversaire, le sport (du hockey au baseball...) sur l'heure du souper... Le Fumble! continue à contribuer à la vie de la Guilde, en plus de recevoir de bonnes critiques dans le milieu.

En 1998, la guilde emménage dans de nouveaux locaux, juste à côté de ses anciens, toujours au Centre Abbé-Beaulieu. C'est l'occasion d'une nouvelle décoration et de l'achat d'un combiné télé-vidéo pour permettre la projection de films durant l'heure du souper.

La guilde, maintenant, c'est plus de 55 membres actifs de 15 à 26 ans. Après plus de 800 campagnes d'un mois différentes depuis sa fondation (et ainsi plus de 90 000 heures de jeu-joueur au total), la Guilde Les Maîtres du Temps est devenue un organisme actif et dynamique, et des dizaines de rôlistes participent à son ambiance sympathique. L'avenir verra sûrement encore bien des héros et héroïnes emprunter à la Guilde les chemins de l'imaginaire et de l'aventure...


Un tunnel...
Tunnel vers la page de La Guilde Les Maîtres du Temps

Note sur les droits d'auteur

Dernière modification: 14 mars de l'an de grâce 1999